Auto / Moto

Le gouvernement anglais à une idée géniale pour populariser l’utilisation des vélos électriques

A ceux qui hésitent à investir dans un vélo électrique ou qui n'en n'ont pas les moyens, le gouvernement britannique proposera bientôt aux sujets de Sa Majesté de tester des vélos électriques pendant trois mois !

Comment inciter les populations, et notamment les plus défavorisées, à utiliser un vélo électrique ? Il est vrai que les prix des vélos électriques les rendent inaccessibles à ceux qui ont des revenus plutôt modestes… En France, il existe de nombreuses aides accordées aux acheteurs de vélos électriques, mais ce n’est, à priori pas le cas au Royaume-Uni. Pour tenter de répondre à cette problématique et encourager la pratique du vélo électrique, le programme Cycling Made E-asy propose aux habitants de tester des vélos électriques afin qu’ils puissent se rendre compte de leur utilité avant de l’acheter… Une initiative d’ailleurs soutenue par le gouvernement britannique. Présentation.

L’initiative de l’association

Dans les cinq régions suivantes, le programme de prêt de vélo électrique gratuit a été mis en place : Grand Manchester, Leicester, Sheffield, Luton et Dunstable et Hull. Ces zones n’ont pas été choisies au hasard, elles sont classées parmi les régions qui recensent les niveaux de pauvreté les plus élevés du pays. Et le manque de moyen est le premier critère qui conditionne les gens sur leurs achats évidemment. Certains ont peut-être le souhait de passer au vélo électrique mais n’en n’ont pas les moyens. En instaurant ce programme, les instigateurs du projet espèrent que 12 000 personnes pourront tester le déplacement avec un vélo électrique !

une femme poussant un vélo électrique
Photo d’illustration non contractuelle. Crédit : Shutterstock

Les aider à donner le premier coup de pédale…

… voilà le but de cette initiative ! Concrètement chaque habitant des villes concernées pourra utiliser un vélo électrique pendant trois mois au maximum. Ce programme est financé par le gouvernement britanniques et permettra, en quelques sortes, de tester avant d’acheter. Ceci afin d’éviter les achats inutiles et d’amputer un budget déjà serré. Le programme entend également dissiper les mythes ancrés autour du vélo électrique et faire connaître leurs qualités, non pas en théorie, mais en pratique quotidienne ! 930 vélos électriques et 70 autres cycles comme des tricycles seront mis à disposition des habitants. Une formation est également prévue avec chaque prêt de cycle, et les utilisateurs seront ensuite livrés à leurs occupations… Cela devrait entrer en fonction en juillet 2022.

À LIRE AUSSI :
JackRabbit, la mini draisienne électrique qui voulait être un vélo

Cycling UK au cœur du projet

Cycling UK est une organisation caritative qui soutient les cyclistes et promeut l’utilisation du vélo. Sarah Mitchell sa directrice déclarait : « Le projet de vélos électriques est une opportunité unique pour Cycling UK d’offrir des prêts gratuits et faciles de vélos électriques aux communautés de toute l’Angleterre ». Le projet devrait donc les aider à faire le choix d’en acheter un plus tard ou non… C’est une initiative sympa certes, mais en prêt ou pas, si le budget n’est pas disponible, il ne le sera pas après avoir rendu le vélo… Peut-être aurait-il fallu les proposer à la vente à bas prix ensuite ? Plus d’informations : cyclinguk.org

Source
Leicestermercury.co.uk

Méline Kleczinski

Jeune rédactrice de 20 ans, j'aime parler d'actualités, d'environnement et de ce qui se rapporte aux sciences et à la psychologie. Je suis passionnée par les animaux en général et par tout ce qui touche à leur bien-être.

Un commentaire

  1. Encourager à utiliser les vélos électriques c’est bien mais il faut faire des parking gardés dans les villes. Je n’ose pas utiliser le mien de peur de me le faire voler.D’autre part je trouve dommage que sur la photo le casque ne soit pas attaché

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page