Environnement

Pourquoi installer une mare dans son jardin est un acte militant écologique et une aubaine pour la permaculture

Créer une mare dans son jardin peut être une excellente manière de faire revenir la biodiversité et la faune aquatique... Voici comment procéder !

Comment faire revenir la biodiversité dans nos jardins ? Nous sommes nombreux à se poser cette question à l’heure où le réchauffement climatique menace certaines espèces… Nous savons désormais qu’il faut planter des prairies fleuries, laisser les herbes folles pousser à quelques endroits du jardin, etc. Et si pour préserver cette biodiversité, vous installiez dans votre jardin, une mare ou un bassin d’agrément ? L’eau c’est la vie, et vous pourriez favoriser le retour des insectes, oiseaux et amphibiens dans votre jardin… Pour certains écologistes, installer une mare ou un bassin devient un acte militant pour lutter contre le bétonnage à outrance de certaines villes ! Militez pacifiquement en installant une oasis aquatique dans votre jardin ! Et on va vous expliquer comment procéder.

Un acte militant vraiment ?

Dans une interview accordée au site Reporterre, Frédéric Proniewski, ex-ingénieur biologiste, et auteur du livre Créer une mare, explique comment procéder dans son jardin, sur sa terrasse ou même sur son balcon… L’homme prône l’installation des mares dans les jardins pour faire revenir la petite faune, celle que l’on peut observer dans une simple flaque d’eau laissée par la pluie… On y voit des petits animaux que l’on ne trouve nulle part ailleurs : copépodes, daphnies, insectes aquatiques; ils ont tous une grande importance dans notre écosystème. Installer une mare, c’est donc militer pour le retour de ces petits animaux oubliés, et profiter de la sérénité qu’apporte un point d’eau dans un jardin.

une mare avec des poissons rouges
Photo d’illustration non contractuelle. Crédit : Shutterstock

Comment créer une mare dans son jardin ?

Peu importe l’espace, il est tout à fait possible de créer un point d’eau sur une terrasse ou sur un balcon ! Il suffit d’installer un petit contenant étanche, de l’agrémenter de quelques plantes aquatiques et d’observer. Pour un jardin, il faudra évidemment d’abord creuser un trou, à la bêche ou à la pelleteuse en fonction de vos dimensions… Si vous ne disposez pas d’une terre argileuse, il faudra alors investir dans une bâche étanche spécialement conçue à cet effet. Pour un budget maximal de 2000€ pour une grande mare, vous pourrez créer un espace de biodiversité dans votre jardin (voir conditions d’urbanisme en fin d’article).

Une mare avec des nénuphars
Photo d’illustration non contractuelle. Crédit : Shutterstock

Les étapes de la création d’une mare

  • Tracez d’abord les contours de votre future mare au sol, en choisissant des contours asymétriques, comme ceux que l’on trouverait à l’état naturel;
  • Otez 10 cm de terre, avec l’herbe ou le gazon et conservez-les.
  • Creusez le centre à une profondeur d’1,20 mètre environ et les pourtours sur 40 centimètres; l’hiver, le centre de votre bassin sera ainsi protégé du gel.
  • Enlevez toutes les racines, pierres, déchets et couvrez de 5 centimètres de sable mouillé.
  • Etalez une toile géotextile au sol pour empêcher les racines de remonter puis une bâche en caoutchouc d’au moins 1.14 millimètre d’épaisseur. Pensez à prévoir 30 cm de bâche sur les rebords, autour de la mare.
  • Mettez de la terre sur les pourtours et quelques plantes aquatiques.
  • Remettez la couche d’herbe conservée sur le bord pour cacher la bâche et cachez le surplus de bâche avec des pavés ou graviers.
  • Mettez en eau.
  • Admirez !
À LIRE AUSSI :  Et si on réutilisait nos vieilles éponges dans nos jardins potagers ?

Une mare dans son jardin, mais que dit la loi ?

Comme pour toute nouvelle construction, il existe des règles d’urbanisme à respecter pour construire une mare dans votre jardin, mais elles ne sont pas aussi drastiques que dans le cas de constructions en dur comme les abris de jardin ou piscine:

  • Bassin de moins de 10 m², ce qui fait déjà une petite mare sympa pour les oiseaux et insectes : aucune autorisation n’est nécessaire.
  • Bassin de 10 à 100 m², il faut faire une déclaration préalable de travaux à la mairie…
  • Au-delà de 100 m², la mare devient un étang et un permis de construire devra être obtenu.
une mare dans un jardin en fleur
Photo d’illustration non contractuelle. Crédit : Shutterstock

Cependant attention, le point d’eau doit se situer à plus de 35 mètres des autres sources d’eau (forage, puits) et à plus de 50 mètres des habitations de vos voisins. Enfin, si vous devez creuser à plus de deux mètres de profondeur, il convient de contacter la mairie et la Direction Départementale de l’Equipement pour obtenir une autorisation. En creusant, vous pourriez voir apparaître des canalisations d’eau ou de gaz et provoquer de gros dégâts ! Si les travaux pour une mare vous semblent trop difficiles, vous pouvez opter pour un petit bassin simplement à poser ou à enterrer… Les oiseaux et insectes se fichent pas mal de la structure, ce qui les attirent, c’est l’eau, symbole de la vie !

Cet article contient un ou plusieurs liens d'affiliation. Neozone.org touche une commission au pourcentage sur la vente des produits affiliés, sans augmentation de prix pour l'utilisateur. Pour plus d'informations consultez nos mentions légales.

Source
Terrevivante.orgMaison-travaux.frReporterre.net

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

7 commentaires

  1. J’ai acquis une propriété en Maine et Loire contenant une piscine (4 x 8 avec liner, skimmer) que j’aimerais transformer en bassin planté de nymphéas et autres plantes aquatiques. Merci de m’indiquer toute documentation et précédents susceptibles de guider cette mutation.
    Bien cordialement.

  2. bjr , comment luttez vous contre les algues filamenteuses ( algues vertes ) qui étouffent le bassin au bout d’un moment…merci

  3. Faire revenir les insectes, effectivement, quel plaisir de se mettre à l’élevage de moustiques !!! Pour ceux qui s’y connaissent un peu : si vous voulez éviter d’être envahis et de vous faire buter par vos voisins, il faut impérativement ajouter des poissons, et do’c système de filtration et tout le reste. En bref, un bassin, une mare, c’est un coût, un entretien, renseignez vous auprès de professionnels avant de courir dans votre jardin avec une pioche et une pelle, par pitié !

  4. Bonjour à tous,je suis quelqu’un qui a des souvenirs de promenades pied nu dans les champs en Bretagne chez ma grand-mère , traverser des petit cours d’eaux sa sentais bon la menthe sauvage , alors chez moi j’ai recréé une mare avec cascade et un ruisseau , ça fait une eau vive qui circule en permanence, il y a moins d’insectes et les oiseaux plus nombreux des grenouilles se sont installés bonne entente avec les poissons ils y a même des couleuvres a collier qui ont fait leurs nids sous la cascade ,quand aux algues filandreuse Elle sont mangé en partie par les poissons. ça se régul tous seul.ils y a beaucoup de vie autour même le soir des petites chauve souris viennes se nourrir . bon courage à tous et lancer vous ça vaut la peine

  5. Jean Luc a raison, il faut de l’eau vive. Ou des poissons.
    Les mares d’eau croupie favorisant la prolifération des moustiques c’est complètement stupide, comme la photo d’illustration de l’auteur de cet article, qui aurait dû s’abstenir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page