Innovation

La certification du premier bâtiment vivant surmonté d’un immense dôme géodésique de bois et de verre

Les étudiants de la FIDA devraient inaugurer le premier bâtiment vivant écossais, et il est absolument splendide !

La FIDA (Futures Institute de la Dollar Academy) est un centre éducatif situé en Ecosse. Lancée en 2021, la FIDA est une initiative qui vise à relever les défis liés à l’éducation, comme la durabilité, la réduction de la fracture sociale ou la recherche d’alternatives au système d’éducation traditionnel. Ce projet offre aux jeunes Ecossais la possibilité de relever des défis concrets qui se fondent sur les 17 objectifs de développement durable donnés par les Nations Unies. Atelier, défis de conception, concours en ligne ou physique, tout est possible. Et pour réaliser leurs défis, le campus devrait bientôt accueillir un gigantesque bâtiment géodésique en forme de dôme… Ce bâtiment sera le premier « bâtiment vivant » du pays. Découverte.

Quel est ce futur dôme ?

Grimshaw est un cabinet d’architectes britanniques qui a conçu ce futur dôme; il est connu pour plusieurs bâtiments modernes dont la gare de Waterloo à Londres ou encore l’Eden Project dans les Cornouailles. Il a récemment révélé les futures conceptions du dôme de la FIDA qui devrait obtenir pour la première fois la certification Living Building dans le pays. Ce programme vise à minimiser le carbone incorporé en utilisant un minimum de béton au profit du bois lamellé collé. Ce bâtiment sera surmonté d’un dôme géodésique léger, lui aussi en bois lamellé collé, couvert de coussins isolants ETFE, de vitres isolantes et de panneaux photovoltaïques. Le dôme sera accessible par des sentiers et jardins botaniques conçus à partir de plans du XIXème siècle. De plus, des terrasses végétalisées et des bassins seront également installés, fournissant une ressource éducative essentielle et un environnement serein et apaisant aux étudiants.

le premier « bâtiment vivant » de l'Ecosse comportera un dôme géodésique
le premier « bâtiment vivant » de l’Ecosse comportera un dôme géodésique. Crédit photo : Grimshaw

Pourquoi ce dôme est-il innovant ?

Les étudiants qui auront la chance de se trouver à l’intérieur seront évidemment inondés de lumière naturelle, et de se penser à l’extérieur tout en restant à l’intérieur. Le premier étage sera centré autour d’un grand espace ouvert destiné aux projets et performances. Le second étage, lui, fera office d’auditoriums, avec des gradins en bois pour accueillir les étudiants. Les ateliers et laboratoires se trouveront au rez-de-chaussée, mais toujours ouverts sur l’extérieur. Andrew Whalley, président de Grimshaw et ancien élève de la Dollar Academy explique : « La Dollar Academy encourage depuis longtemps les étudiants à explorer les arts, ce qui alimente bien sûr l’imagination et la résolution créative de problèmes. Il ouvre maintenant la voie avec un changement de paradigme dans l’apprentissage, à partager en tant que ressource de plate-forme ouverte ».

À LIRE AUSSI :
Maison serre : le concept suédois d'habitation sous cloche commence à s'exporter

Et une maison géodésique c’est quoi ?

Le dôme de la FIDA sera une œuvre monumentale sur le futur campus, mais les maisons géodésiques existent déjà… On les appelle aussi maison bille ou maison dôme, et elles sont formées de demi-sphères recouvertes de triangles de bois ou de verre. Elles sont encore une alternative aux maisons traditionnelles, comme les tiny houses ou maisons containers. Elles sont aussi plus écologiques et leur impact carbone bien plus faible qu’une maison de parpaings et de ciment ! La première maison géodésique est apparue en 1960 et a été construite en sept heures seulement, mais c’est en 1983 qu’elles deviennent populaires et se transforment déjà en logement pour les étudiants. Elles ont le vent en poupe les maisons bulles, on en voit de plus en plus, et nous avons même un jeune entrepreneur drômois qui peut construire la vôtre !

Méline Kleczinski

Jeune rédactrice de 20 ans, j'aime parler d'actualités, d'environnement et de ce qui se rapporte aux sciences et à la psychologie. Je suis passionnée par les animaux en général et par tout ce qui touche à leur bien-être.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page