Innovation

Treksteppers : il invente “une semelle” pour réduire les douleurs aux genoux pendant les randonnées pédestres

Le genou est une articulation très sollicitée en randonnée, et les terrains en descente peuvent devenir un calvaire... Un homme invente un dispositif qui permet de garder le pied à plat même en descente !

Lorsque l’on pratique la randonnée pédestre, il n’est pas rare de devoir porter une genouillère pour protéger cette articulation très sollicitée dans ce sport… Et les accidents liés à une rupture des ligaments ou au ménisque sont nombreux dans ce sport… Même lorsqu’il est exempt de toute intervention antérieure, le genou d’un randonneur souffre… Alors quand il a déjà subi une opération, ce sport est parfois impossible à pratiquer tant la douleur est forte… Georges-André Tambay est un Canadien, vivant dans la ville de Cochrane (Ontario), il randonneur mais souffre de douleurs au genou… Pour continuer à pratiquer son sport favori, il invente les Treksteppers, un accessoire de randonnée qui soulage le genou dans les descentes. Présentation.

Une invention brevetée

L’invention de Georges-André Tambay a déjà été brevetée au Canada et aux Etats-Unis… Elle est reconnue pour réduire la fatigue de l’articulation du genou lors de descentes de sentiers de randonnée. L’homme, a dû subir une opération des deux genoux après une rupture ligament croisé antérieur (LCA) en jouant au soccer il y a plus de 10 ans… Sans aide extérieure, il lui aurait alors été impossible de reprendre certains sports, dont la randonnée… Il faut savoir qu’une opération sur les LCA induit une douleur sur les appuis, et notamment lorsqu’il faut bloquer la rotule en descente. L’inclinaison du terrain fait que le genou force constamment pour « freiner » le corps en descente.

Une semelle métallique pour réduire les douleurs aux genoux
Crédit photo : Trekstepper Inc.

Mais alors ? C’est quoi le TrekSteppers ?

Comme souvent, les inventeurs créent des produits innovants car ils sont, eux-mêmes confrontés à un problème… Et c’est justement parce qu’il ne pouvait plus pratiquer la randonnée que Georges-André a inventé le TrekSteppers. Dix années ont été nécessaires à l’inventeur pour trouver une solution pratique à utiliser et efficace… Au départ, il avait eu l’idée de modifier une paire de béquilles, mais l’essai n’avait pas été concluant. Le Trekstepper lui, semble fonctionner…

À LIRE AUSSI :
Atalante : un père construit un exosquelette pour son fils de 16 ans, paraplégique

C’est en fait un accessoire qui permet de surélever la partie avant des pieds, celle qui s’incline lorsque l’on entame une descente. Les fixations s’attachent comme des chaussures de ski et permettent donc de garder le pied à plat même en descente… Ce qui évidemment évite de trop solliciter le genou. L’inventeur explique : “cela soulage votre genou en soulevant l’avant de votre pied, vous descendez au lieu de lutter contre la pente tout le temps”.

Un produit pas encore commercialisé

Le Trekstepper a été conçu pour être assez petite et simple à enfiler avant la descente… Il est inutile de le porter en montée ou sur du plat, il demanderait encore plus d’efforts au randonneur. Evidement les Treksteppers sont vendus par paire, même si un seul des genoux est douloureux, il faut utiliser les deux en même temps pour éviter l’apparition de douleurs sur le genou sain. Même s’il a été breveté, l’inventeur qui annonce que le coût de fabrication d’une paire de Treksteppers revient à 100$, il n’a pas encore trouvé d’investisseurs pour le commercialiser. Il est convaincu du bien-fondé de son invention et souhaite pour le moment, fabriquer quelques exemplaires qu’il fera tester à des volontaires pour recueillir leurs commentaires… A partir de là, il envisagera peut-être la commercialisation en fonction de leurs retours.

Source
Facebook.comCochranetoday.ca

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page