Insolite

Connaissez-vous (la véritable) utilité de la petite poche de votre petite culotte ?

Dans les culottes des femmes, il existe une petite poche secrète qui se situe à l'entrejambe... Et cette petite poche a une réelle utilité, que nous vous dévoilons dans cet article.

Les femmes ont l’habitude de porter ce que l’on appelle des « petites culottes » qui peuvent être en coton, en dentelle ou lycra. Ces dessous peuvent être des culottes, des tangas, des strings ou des boxers… Mais elles ont toutes, ou presque une petite poche supplémentaire qui vient se positionner dans l’entrejambe… Messieurs, cette petite poche n’existe pas dans vos caleçons, vous pouvez le vérifier ! Vous savez désormais à quoi sert la petite poche des jeans, découvrez maintenant l’utilité de la poche des petites culottes féminines… Si la poche d’une jean avait une utilité plutôt pratique, celle de la petite culotte aurait plutôt une utilité hygiénique… Plongée au cœur de l’intimité féminine et de ses secrets !

Une petite leçon d’anatomie ?

Vous connaissez peut-être le concept No Bra, qui consiste à laisser les seins des femmes libres, sans qu’elles ne s’encombrent de soutien-gorge… Un concept qui peut aussi s’appliquer par le No Culotte, mais qui n’aurait pas les mêmes conséquences. Le vagin est un organe fascinant que seules les femmes possèdent. Il est celui qui donne du plaisir, mais aussi qui donne la vie… Et cette partie du corps, a, comme l’oeil, la capacité de s’auto-nettoyer. Les pertes vaginales que toutes les femmes connaissent sont en fait le fruit de l’autonettoyage de l’organe. Les leucorrhées vaginales vont former une barrière protectrice qui empêchent les bactéries présentes dans l’air de se « faufiler » dans le vagin. Si les poils pubiens ne disparaissent pas après épilation complète, ils sont aussi une deuxième barrière contre les bactéries… Oui, les poils ont une utilité physiologique et ne sont pas juste là pour nous faire ressembler à des yétis !

Une culotte sur les chevilles d'une femme
Photo d’illustration. Crédit : Shutterstock – Axel Bueckert

Et cette poche alors, elle sert à quoi ?

On l’a vu, le vagin se nettoie tout seul de l’intérieur… Mais l’humain a décidé d’inventer le sous-vêtements. Et les sous-vêtements ne sont pas qu’esthétiques, ils ont aussi une utilité dans la protection de ce précieux organe féminin ! La petite poche cousue généralement par-dessus le tissu externe de la culotte va absorber ce qui s’écoule de l’organe… Pas très ragoutant on vous l’accorde, mais la nature c’est la nature ! Donc, en absorbant les sécrétions et la transpiration de cette zone intime, la poche va empêcher la prolifération de champignons et bactéries, donc le développement de mycoses. Accessoirement, cela permet également de conserver votre joli tailleur propre à l’entrejambe… Et d’éviter le contact direct avec la zone pubienne. Une petite poche que l’on appelle Gousset et qui, a donc bien une véritable utilité pour ces parties intimes… Voilà donc pourquoi, messieurs, vos caleçons sont dépourvus de poche. Pas de vagin, pas de culotte, pas de gousset, on ne peut pas tout avoir !

À LIRE AUSSI :
Mais au fait, faut-il passer l'aspirateur avant ou après avoir fait la poussière ?

Pourquoi vaut-il mieux garder ses poils pubiens ?

Les « anti-poils » ne jurent que par l’épilation minutieuse de tout poil qui oserait se montrer… Si pour les jambes ou les aisselles, cela ne présente pas vraiment d’inconvénient (à part de transpirer un peu plus des dessous de bras), pour les poils pubiens c’est plus problématique ! Comme la poche gousset, ces poils forment une barrière protectrice pour la flore vaginal qui permet de garder son bon équilibre. L’épilation des poils pubiens favorisent l’apparition des cystites, et autres infections urinaires ou vaginales… Les poils protègent également de certaines mycoses sexuellement transmissibles ! Attention cependant, nous n’avons pas dit qu’ils pouvaient remplacer un préservatif ! Enfin, si vous optez pour le rasoir pour épiler cette partie du corps, sachez que c’est une très mauvaise idée, car vous n’arrachez pas le poil mais le coupez à sa base, ce qui peut provoquer des poils incarnés, qui repousseraient dans la peau et entraineraient des abcès douloureux et plutôt disgracieux… Alors les poils ou les abcès? A un moment, il va falloir faire le bon choix !

Source
Source vidéo : L'astucerie

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page