Lifestyle

Optinid construit de ravissantes Tiny House en matériaux biosourcés à moins d’une heure de Lyon

La tiny-house sera-t-elle encore la star des habitats alternatifs en 2023 ? Toujours très prisées des futurs propriétaires, elles inondent la France.

Au départ, les tiny-houses ont été inventées pour pallier une urgence. Lorsque l’ouragan Katrina a tout dévasté aux États-Unis, en 2005, il a fallu trouver des solutions pour reloger les millions de sans-abris. C’est alors que sont arrivées les tiny-houses, de petites maisons construites généralement en bois, sur remorque. Depuis cette date, elles ont envahi le monde et connaissent un véritable essor. Moins chères, plus rapides à construire et plus écologiques que les maisons traditionnelles, elles sont très prisées des primo-accédants. Ceux qui recherchent un retour à la nature et une vie minimaliste sont aussi amateurs de ces petites maisons. À Ambérieu-en-Bugey, dans l’Ain, l’entreprise Optinid s’est spécialisée dans la construction de ces petites maisons. Présentation.

Une tiny-house, qu’est-ce que c’est exactement ?

Une tiny house est une petite maison habituellement construite sur une remorque et conçue pour être mobile. Elle devient, de plus en plus, une alternative abordable et écologique aux maisons traditionnelles plus grandes. Typiquement, les dimensions d’une tiny house varient de 15 à 40 m², avec une hauteur maximale de 4 m pour être transportée sur une remorque. Les tiny houses peuvent être conçues pour maximiser l’espace intérieur et inclure des fonctionnalités telles que des lits escamotables, des cuisines compactes, des espaces de rangement intégrés et des systèmes d’approvisionnement en eau et en électricité autonomes. Généralement construites en bois, elles permettent aux propriétaires de minimiser leur empreinte carbone et de vivre de manière plus simple et plus durable.

Une Tiny House en matériaux biosourcés
Une Tiny House en matériaux biosourcés. Crédit photo : Optinid (capture d’écran Facebook)

Optinid, spécialiste de la tiny-house dans l’Ain

Optinid est né de la fusion avec la SCOP Bois Logic, société spécialisée dans l’isolation et la charpente. De son côté, Optinid était spécialisée dans les tiny-houses. En alliant leurs savoir-faire, les deux entreprises se sont lancées dans la construction de ces micromaisons. Pour ce faire, elles utilisent uniquement des matériaux biosourcés tels que le bois évidemment, mais également le mobilier ou l’isolation en laine de coton. Une laine de coton fabriquée à partir de la récupération de vieux vêtements usés ou de déchets de l’industrie textile. « Le phénomène Tiny House est basé sur une approche écologique, nous on fait des ossatures bois, le mobilier est fait en bois aussi et on utilise des isolants biosourcés. », explique Patrick Rodary, gérant de la SCOP Bois Logic dans une interview accordée au site Lyon Demain.

Quelques détails sur les tiny-houses Optinid

Comme dit précédemment, les tiny-houses Optinid sont conçues dans de matériaux biosourcés, minimisant leur impact environnemental. Puisqu’elles sont des tiny-houses, elles doivent conserver leur caractère mobile, soit tenir sur des remorques au format routier homologuées 3,5 t. Pour la largeur, elles ne doivent pas dépasser 2,50 m et peuvent atteindre une longueur maximale de 6,60 m. Les modèles conçus par Optinid proposent une surface habitable de 15 à 18 m². Il est évidemment possible d’ajouter une terrasse, un abri annexe, car la vie en tiny-house, c’est aussi profiter de l’extérieur.

Des maisons sur roues écologiques.
Des maisons sur roues écologiques. Crédit photo : Optinid (capture d’écran Facebook)

« L’objectif c’est d’être le plus inventif possible avec des idées les plus idiotes possibles qui techniquement nous amènent à des contraintes très intéressantes. Si on reste sur du standard on va s’ennuyer, on reste artisans dans l’âme. » ! La personnalisation est donc tout à fait possible et se révèle même un défi quotidien pour l’entreprise Optinid. Pour vivre dans ces tiny-houses, il faudra débourser entte 55 000 et 68 000 €, mobilier compris. En savoir plus ? Rendez-vous sur le site Optinid.fr.


Abonnez-vous à NeozOne sur Google News pour ne manquer aucune invention et innovation !
Source
Lyondemain.fr

Méline Kleczinski

Jeune rédactrice de 20 ans, j'aime parler d'actualités, d'environnement et de ce qui se rapporte aux sciences et à la psychologie. Je suis passionnée par les animaux en général et par tout ce qui touche à leur bien-être.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page