Société

Compostage obligatoire au 1ᵉʳ janvier 2024 : que faut-il faire concrètement pour être en conformité ?

Dans quelques mois, nous serons tous obligés de composter nos biodéchets. La loi anti-gaspillage sera appliquée dès l'année prochaine et il faut s'y préparer.

Depuis quelques mois déjà, nous vous parlons de 2024 comme une date clé dans le recyclage des déchets. Dès le 1ᵉʳ janvier prochain, les particuliers comme les entreprises auront l’obligation de composter leurs déchets de cuisine. Cette loi, dite anti-gaspillage, indique que dès le 1ᵉʳ janvier 2024, chaque foyer français devra disposer d’un bac à compost à son domicile pour trier ses déchets de cuisine. Si vous possédez déjà un composteur de cuisine ou de jardin, vous n’aurez rien à faire, étant déjà en conformité avec cette nouvelle loi. En revanche, si vous ne triez pas vos déchets alimentaires, via un composteur ni un déshydrateur, il va falloir vous préparer à le faire. La mise en place se fera progressivement, et il est fort possible que de nombreux bacs à compost partagés apparaissent. Eh oui, composter c’est une bonne idée, mais que faire du compost ensuite ? On va vous expliquer comment vous organiser à la loi anti-gaspillage.

Que représentent les biodéchets dans nos ordures ?

La loi anti-gaspillage votée en 2020 vise à lutter contre le gaspillage alimentaire et à éradiquer le plastique d’emballage de nos foyers. Le tri des déchets de cuisine représente l’un des enjeux majeurs de cette loi. Ceux que l’on appelle les « biodéchets », qui sont compostables et biodégradables, représentent environ 33 % de nos déchets. C’est l’équivalent de 75 kg de déchets par an et par personne. Jetés dans les ordures ménagères, ils sont de ce fait incinérés et ne peuvent pas être revalorisés. C’est sur ce dernier point que la loi veut faire bouger les choses : utiliser les biodéchets pour produire de l’énergie. Tel est le cas des méthaniseurs, par exemple, qui fourniront ensuite des carburants biosourcés.

Le starter kit
Le starter kit. Crédit photo : Bokashi

Comment se mettre en conformité avec la loi ?

Plusieurs dispositions seront mises en place pour que tous les Français puissent respecter cette nouvelle loi. Par exemple, les immeubles collectifs seront équipés de composteurs partagés. Les communes devront également installer des composteurs et s’assurer de leurs collectes afin que tous les administrés puissent trier et composter. Des composteurs partagés qui fonctionneront sur le même principe que les conteneurs à verres ou journaux.

Pour les particuliers qui possèdent un jardin, il est déjà possible d’obtenir gratuitement des composteurs en vous renseignant auprès de votre commune. Les organismes de tri ou de collectes proposent des composteurs gratuits ou moyennant une petite participation financière. Si vous vivez en appartement, vous pouvez composter via un Bokashi. Ce minicomposteur efficace vous permettra de produire de l’engrais pour vos plantes par la même occasion.

Bokashi, le composteur de cuisine innovant
Bokashi, le composteur de cuisine innovant. Crédit photo : Bokashi (capture d’écran YouTube)

Que sont les biodéchets et quelles sanctions seront appliquées ?

Les biodéchets sont des déchets biodégradables comme leur nom l’indique. Dans le bac à compost, il faudra donc jeter les épluchures de fruits et de légumes, le marc de café (avec le filtre), les boîtes à œufs en carton ainsi que les coquilles. Vous pourrez également y jeter les mouchoirs en papier, les serviettes, les essuie-tout et les rouleaux en carton. Les sachets de thé ou de tisanes (sans agrafe), les cheveux, les ongles, les poils d’animaux et fleurs fanées trouveront également leur place dans le bac à compost. Pour les déchets de viande, de plats cuisinés, de poissons, de pain, le dépôt est possible, mais peut provoquer de mauvaises odeurs ainsi que l’arrivée inopinée de nuisibles tels les rats. Mieux vaudra alors les déshydrater avant de les jeter au compost. En cas de non-respect des nouvelles règles de compostage, vous vous exposerez à une amende de 35 € jusqu’à 75 € avec majoration. Une période transitoire sera sûrement mise en place comme ce fut le cas avec la loi Montagne.

Meilleure Vente n° 1
vounot Composteur de Jardin 300L Style Bois Grande Capacité Bac Composteur pour Jardin Déchets Bac à Composte en Polypropylène Résistant aux Chocs et aux UV avec Système de Blocage Noir
  • UTILISATION PRATIQUE : Grâce au système de blocage intégré de notre composteur, vous pouvez le verrouiller pour empêcher les petits animaux de s'y glisser. Avec une ouverture spéciale se...

Cet article contient un ou plusieurs liens d'affiliation. Neozone.org touche une commission au pourcentage sur la vente des produits affiliés, sans augmentation de prix pour l'utilisateur. Pour plus d'informations consultez nos mentions légales.


Abonnez-vous à NeozOne sur Google News ou sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !

3 commentaires

  1. Et donc qu’est-ce qu’il restera dans la poubelle générale ? Puisqu’on est obligé de tout trier, celz prend du temps et oblige à se déplacer quand on n’a pas de jardin, alors on devrait être payé. Tout travail mérite salaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page