Astuces

Isolation : quels sont les meilleurs volets pour protéger sa maison du froid (et de la chaleur) ?

Le saviez-vous que 15 % de la chaleur de votre maison s'échappe par les fenêtres ? Découvrez comment les volets isolants peuvent réduire ce gaspillage et augmenter votre confort.

Dans nos habitations, l’ADEME estime la perte de chaleur par nos fenêtres à environ 15 %. Cette donnée englobe toutes les fenêtres, y compris celles équipées de double vitrage et, bien entendu, le pourcentage est bien plus élevé sur les anciennes fenêtres. Pour tenter de gagner en chaleur, il existe une méthode toute simple : l’installation de volets isolants. Nous pensons souvent, à tort, que les volets sont esthétiques et nous protègent de la lumière et des intrusions. Cependant, ils nous protègent également du froid et il faut les choisir avec soin pour éviter la surconsommation d’énergie. Découvrez notre petit guide pratique quant au choix des volets, du matériau et du type. Suivez le guide.

Pourquoi le volet vous isole-t-il du froid ?

Pour vous rendre compte de son efficacité, posez votre main sur la vitre, volets ouverts, puis au petit matin, volets fermés. Normalement, uniquement au toucher, vous devriez sentir la différence. Vous pouvez aussi vérifier cette différence à l’aide d’une caméra thermique. Le volet, lorsqu’il est fermé ou descendu dans le cas de store, vient protéger le verre du vent, de la pluie et en été, de la chaleur. Il est donc logique qu’il soit un isolant pour les vitres de vos fenêtres. Cependant, pour que votre chauffage soit optimisé, il faut aussi les ouvrir au petit matin et laisser pénétrer les rayons du soleil. De plus, même s’il fait très froid, aérer 15 min par jour reste primordial pour éviter de chauffer de l’air humide.

Vue d'ensemble d'une façade historique d'un immeuble d'habitation et ses volets anciens à Marseille.
Vue d’ensemble d’une façade historique d’un immeuble d’habitation et ses volets anciens à Marseille. Photo d’illustration non contractuelle. Crédit : Shutterstock

Quels sont les types de matériaux possibles pour les volets ?

Comme pour les fenêtres, les trois matériaux principaux sont le PVC, le bois et l’aluminium. Généralement, nous choisissons des volets de la même matière que les fenêtres. Cependant, rien n’est figé et vous pourrez choisir du bois, même si vos fenêtres sont en PVC.

Les volets en bois

Le bois est un matériau souvent privilégié en matière de volets, pour son aspect esthétique et il isolera parfaitement votre maison. Néanmoins, il nécessite beaucoup d’entretien, le bois étant un matériau vivant qu’il faudra poncer et peindre ou vernir chaque année. Le volet en bois sera à privilégier, si vous recherchez aussi une isolation phonique.

Des volets en bois sur une maison ancienne.
Des volets en bois sur une maison ancienne. Photo d’illustration non contractuelle. Crédit : Shutterstock

Les volets en PVC

Les volets en PVC sont les plus courants aujourd’hui, car ils affichent un excellent rapport qualité prix sont légers à poser et à manipuler. De plus, ils affichent de bonnes performances thermiques et ne demandent que très peu d’entretien. Cependant, ils ne sont pas optimisés pour une isolation phonique.

Un volet roulant en PVC.
Un volet roulant en PVC. Photo d’illustration non contractuelle. Crédit : Shutterstock

Les volets en aluminium

Le volet en aluminium fait son chemin et nous en voyons de plus en plus. Des trois matières, il est celui qui est le plus coûteux, mais également le plus résistant au temps. Facile à installer, demandant peu d’entretien, il est cependant un matériau conducteur, peu rassurant lors d’orages, par exemple.

Pliants, battants, coulissants ou roulants, quels volets choisir ?

Les volets les plus courants sont les volets battants, ceux qui, accrochés au mur par des gonds, viennent recouvrir votre fenêtre. Par ailleurs, il existe aussi les volets coulissants, roulants ou pliants, voici leurs différences.

Les volets battants

Ce sont les plus utilisés, les panneaux ouverts recouvrent la façade de l’habitation et en étant fermés, ils recouvrent la fenêtre. Ils existent en deux versions : pleins ou à persiennes.

Une paire de volets battants rouges fixés à une fenêtre sur une ancienne ferme en Toscane.
Une paire de volets battants rouges fixés à une fenêtre sur une ancienne ferme en Toscane. Photo d’illustration non contractuelle. Crédit : Shutterstock

Les volets pliants

Ce type de volet peut aussi être appelé volet en accordéon, ils s’installent sur un rack près des vitres et se logent le long de la fenêtre.

Des volets pliants modernes.
Des volets pliants modernes. Photo d’illustration non contractuelle. Crédit : Shutterstock

Les volets roulants

Les volets roulants, que l’on appelle aussi stores, s’enroulent dans un caisson placé au-dessus de la fenêtre. Isolants thermiques d’excellente qualité, ils sont aussi parfaits pour éviter les intrusions, car inaccessibles de l’extérieur.

Des volets roulants sur une façade de bâtiment.
Des volets roulants sur une façade de bâtiment. Photo d’illustration non contractuelle. Crédit : Shutterstock

Les volets coulissants

Ils se font encore discrets et disponibles à un prix élevé. Les volets coulissants sont des panneaux qui se cachent dans le mur lorsqu’ils sont ouverts, coulissent et viennent recouvrir la fenêtre. Attention, sur d’anciennes constructions, l’installation de volets coulissants nécessite de gros travaux.

Quelles sont les valeurs thermiques des différents volets ?

La résistance thermique, notée R et mesurée en m²·K/W, représente une mesure de la capacité d’un isolant thermique à s’opposer aux variations de température, que ce soit face au froid ou à la chaleur. Une valeur plus élevée de R indique une isolation plus efficace. Pour bénéficier des aides et assurer une isolation de qualité, vous devez atteindre une valeur minimale de 0,22 m²·K/W. Par exemple, un volet en aluminium présente une valeur thermique de 0,15 m².k/w quand le volet en PVC, lui, affiche une valeur thermique de 0,22 m².k/w ou de 0,25 m².k/w pour un volet en aluminium avec des lames à faible émissivité. Ce dernier sera donc à privilégier pour les régions les plus froides, ou pour une maison exposée plein nord, par exemple. Et vous ? Quels types de volets avez-vous choisis ? Donnez-nous votre avis, ou partagez avec nous, votre expérience. Merci de nous signaler toute erreur dans le texte, cliquez ici pour publier un commentaire .


Abonnez-vous à NeozOne sur Google News ou sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !

Méline Kleczinski

Jeune rédactrice de 20 ans, j'aime parler d'actualités, d'environnement et de ce qui se rapporte aux sciences et à la psychologie. Je suis passionnée par les animaux en général et par tout ce qui touche à leur bien-être.

3 commentaires

  1. Lorsque le changement de mes volets en bois était incontournable j’ai trouvé un fournisseur de volets en sintex: matériau composite, isolant, teinté dans la masse, garanti, sécurisé….tous les avantages et aspect du bois sans inconvénients. Un peu plus cher mais rapport qualité/prix intéressant.

  2. Bonjour,

    Vous n’avez pas indiqué la résistance thermique R d’un volet en bois? Est- il plus ou moins isolant que l’alu ou le PVC?

    Merci

  3. Bonjour,

    Je trouve que c’est un bon conseil.
    Moi j’ai des volets en persiennes, je trouve qu’il sont bien solide. Car j’habite au rez-de-chaussée, et il y a pas longtemps quelq’un a essayé d’ouvrir mes volets pour rentrer chez moi. Mais il n’y est pas parvenue, à cause de la robustesse des volets persiennes.

    J’ai un ami qui a des volets roulants, il a été cambriolé, car la personne à déchiré le volet avec quelques choses qui ressemble à un couteau ou une lame.

    Donc, mon avis, est que les volets qui protège le mieux des intrusions c’est le métal (persiennes)

    Après en ce qui concerne l’isolation, là je n’en sais rien du tout, j’ai pas fait l’expérience car j’ai des fenêtres doubles vitrages.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page