Innovation

Produire de l’électricité avec l’eau des WC ? De nombreux chercheurs travaillent sur cette idée..

La puissance de l'eau qui file dans les évacuations d'eaux usées pourrait devenir une nouvelle source de production d'énergie propre !

Dans la plupart des pays, nous pratiquons tous, chaque jour, un non-sens écologique… Mis à part si vous êtes passé aux toilettes sèches, qui, par définition, ne consomment pas d’eau, vous tirez tous la chasse d’eau plusieurs fois par jour. Logique ! Et vous gaspillez donc chaque jour des centaines de litres d’eau potable… Illogique ! Mais ce que l’on ne sait pas toujours, c’est que cette eau potable que l’on laisse filer dans les évacuations pourrait également produire de l’énergie propre . A l’heure où tous les scientifiques du monde recherchent des solutions pour sortir des énergies fossiles, nos toilettes pourraient bien apporter une nouvelle alternative à la production d’électricité. Explications.

Le projet anglais High Drow Power

En 2010, Tom Broadbent est étudiant à l’université de Montfort (Royaume-Uni) et à l’époque, il se dit déjà que l’eau des toilettes pourrait servir à produire de l’électricité. Lors du concours Dyson 2010, il propose alors un système récupérant l’énergie produite par la chasse d’eau que l’on tire. Avec une analyse finalement assez simple, en constatant la puissance avec laquelle sont évacuées les eaux de la baignoire ou des toilettes, il imagine une mini-hydrolienne installée au cœur de la tuyauterie. Son invention s’appelle High Drow Power, elle récupère l’énergie produire par l’évacuation des eaux usées qui passe à travers une turbine reliée à un générateur et produit de l’électricité. Récompensé par le prix Dyson 2010, Tom voulait, à l’époque, installer son dispositif sur un immeuble avant de le diffuser plus largement, mais apparemment, son projet est « tombé à l’eau » … Enfin pour le moment !

Le projet sud-coréen de Youm Kim Sang

En 2014, des chercheurs sud-coréens dirigés par le professeur Youm Kim Sang cherchaient eux-aussi à produire de l’électricité à partir des chasses d’eau tirées. Ils avaient alors développé un système de toilettes capables de générer du courant électrique grâce à l’hydroélectricité. Grâce à un dispositif convertissant un signal physique en un autre (transducteur), ils pouvaient récupérer l’énergie cinétique par le mouvement de l’eau et permettre la production d’électricité. Lors d’une expérience, ils avaient prouvé qu’une simple goutte d’eau qui se déplaçait sur des matériaux spéciaux pouvait produire assez d’énergie pour éclairer une petite diode durant quelques secondes. Une idée qui, elle aussi, semble pour le moment, restée au fond d’un tiroir…

À LIRE AUSSI :
3 innovations et inventions fascinantes pour produire sa propre électricité à la maison et vivre en autonomie

L’analyse de Matt Ferrel

Matt Ferrel est le propriétaire de la chaîne YouTube Undecided With Matt Ferrel, il est passionné de technologie depuis toujours et travaille comme concepteur d’interface utilisateur et d’expérience dans les industries de la technologie et du jeu. Sur sa chaîne YouTube, il explore l’impact de la technologie intelligente et durable sur nos vies. Dans l’une des ses dernières vidéos, il parle du système Inpipe Energy, qui permettrait dans un futur proche d’utiliser des vannes de régulation pour réduire la pression de l’eau potable ou des eaux usées, ce qui permettrait de convertir ce différentiel de pression en électricité et en revenus. Leur produit appelé HydroXS permettrait une meilleure gestion de la pression et réduirait les impacts négatifs sur l’infrastructure, et la production de votre propre énergie réduirait les coûts d’exploitation. Découvrez l’analyse de Matt Ferrel dans la vidéo en fin d’article.

HydroXS
Crédit photo : INPIPE ENERGY

Produire de l’électricité avec l’eau des gouttières et des canalisations

Charlotte, Valentine, Nicolas et Maxime, quatre élèves du lycée Lyonnais Charles de Foucauld, avaient remporté en 2018 le concours Science Factor avec un concept de turbine étonnant qui produisait de l’énergie avec l’eau de pluie et les eaux usées des logements. L’idée était assez simple: l’eau de pluie qui se déverserait dans les gouttières et les canalisations entraînerait les pales de plusieurs turbines. Un alternateur transformerait ensuite l’énergie cinétique en énergie électrique directement utilisable par les habitants, le surplus allant être stocké dans des batteries. Un système inspiré des centrales hydrauliques qui produisent de l’énergie.

Produire de l’électricité avec l’eau des gouttières et des canalisations, l’idée géniale de 4 lycéens
Crédit photo : Charlotte, Valentine, Nicolas et Maxime

Produire de l’électricité avec l’eau de nos toilettes, en voilà une belle idée ! Certaines inventions ont déjà quelques années, et quand elles sont sorties, les consciences étaient différentes… Aujourd’hui, on sait qu’il faut trouver d’autres solutions pour produire de l’électricité, et les toilettes, que tout le monde possède (ou presque) pourrait devenir une énergie propre et économique dans les années à venir. Qui a dit que l’eau et l’électricité ne faisaient pas bon ménage ?

Source
Interestingengineering.com

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page