Tiny House : cette jeune femme a construit une incroyable maison sur roues avec seulement 11 000 euros

Lola, la charmante petite maison de Mariah, une tiny-house qu'elle a construite de ses propres mains, et le résultat est vraiment chouette !

Lorsque l’on demande à un futur propriétaire de petite maison, les raisons qui l’ont poussé à choisir ce mode de vie, souvent, il répond que c’est une transition vers une vie plus saine. Comme un « voyage » ou un retour aux sources de la vie. C’est aussi revenir à l’essentiel et se débarrasser du superficiel qui fait notre quotidien. La philosophie de ceux qui franchissent ce pas, est « faire plus avec moins », se libérer de dettes immobilières, parfois vivre en autarcie… Un mode de vie qui séduit de plus en plus et qui sans doute la raison qui a poussé Mariah Hoffman, designer autodidacte, à construire une petite maison pour moins de 11 000€ ! Découverte.

La quête de Mariah

Pour la propriétaire de cette petite maison, le but était de revenir à une vie simple et avoir confiance en ses propres capacités. Analyser les vrais besoins personnels était donc une priorité absolue. La maison, elle l’a surnommée Lola, comme pour la personnaliser un peu plus et ne faire qu’une avec sa propriétaire. Avec exactement 12384 $, elle a construit de ses propres main, sa superbe petite maison Dans un entretien avec la blogueuse de voyage Jenna Spesard du site Tiny House Giant Journey, elle explique : « Depuis que je suis toute petite, j’étais fascinée par l’architecture et le design. Je savais juste que je voulais un jour construire la maison de mes rêves. » Elle a alors décidé de se lancer dans l’apprentissage, seule, de l’architecture, de la conception et de l’aménagement intérieur.

Mariah Hoffman devant sa Tiny House
Crédit photo : Mariah Hoffman / Micro Modula

Un parcours semé d’embûches mais un joli résultat !

C’est à force de détermination que Mariah est parvenu à surmonter les obstacles de sa construction. Pour l’aider, elle a fait appel à des artisans locaux, et a pu bénéficier d’un terrain grâce à l’une de ses connaissances. Elle s’est donc installée dans la banlieue de San Diego avec sa petite maison.

Visite guidée de Lola !

L’extérieur de la petite maison est compact et recouvert de bois selon la méthode japonaise de carbonisation appelée shou sugi ban. Cette méthode augmente la résistance du bois aux parasites et au feu. Lola se trouve posée sur une remorque que Mariah a pu récupérer. La terrasse extérieure a, elle, été construite uniquement avec des chutes de bois de construction. A l’intérieur, une toute superficie de 14.5 m² mais un intérieur spacieux et surtout très fonctionnel. Les meubles, qui sont, pour la plupart multifonctions permettent de moduler l’espace en fonction des besoins. Le lit par exemple peut servir pour dormir ou de banquette pour s’asseoir… C’est d’ailleurs un « lit-mezzanine » surélevé qui trône au fond de la pièce.

L'intérieur de la petite maison
Crédit photo : Mariah Hoffman / Micro Modula

Au centre de la petite maison, Mariah a choisi d’installer une série de comptoirs ainsi qu’une table prendre son repas ou travailler, au choix ! Les fenêtres ont été faites sur mesure, en aluminium et surmontées de panneaux en polycarbonates qui permettent l’ajustement de la ventilation et de l’éclairage de manière plus naturelle. Pour la cuisine, Mariah a choisi des meubles IKEA simples et modulaires avec un évier, un mini-réfrigérateur, une cuisinière et une grille métallique qui sert de rangement pour les tasses et ustensiles. Enfin, on trouve la partie salle de bain qui se trouve juste au fond de la tiny house, posée sur la flèche de la remorque.  Une petite lucarne ouvrantes, des rangements, des plantes, la salle de bain est vraiment ravissante. Mariah souhaite désormais que sa LOLA inspire d’autres jeunes propriétaires. C’est une belle réussite pour celle qui a tout appris seule !

Plus de 900 000 abonné(e)s nous suivent sur les réseaux ! Pourquoi pas vous ? Abonnez-vous à notre Newsletter ou suivez-nous sur Google News et sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !
Source
Treehugger.com

Nathalie Kleczinski

Passionnée de lecture et d'écriture, il était presque logique que je me tourne vers le métier de rédactrice/journaliste professionnelle. Écrire est une passion, un besoin et une manière de communiquer indispensables. Touche-à-tout de l'écriture, j'aime surtout écrire sur des sujets liés à l'environnement, mais aussi à ceux qui prodiguent des conseils, ou des astuces pour vous aider dans votre quotidien. Je suis une adepte des tests en tous genres, surtout s’ils permettent de créer, de faire des économies, ou d’utiliser des produits recycler ! Je voue également une véritable passion aux animaux et suis très sensible à leur bien-être et aux inventions qui peuvent améliorer leurs quotidiens. En revanche, je peux vite devenir cassante lorsqu’il s’agit de parler de maltraitance. Enfin, j’aime découvrir et faire découvrir de nouvelles inventions, de petites choses qui amélioreront notre quotidien, ou celui des personnes en situation de handicap, autre cause qui me tient à cœur. Bénévole dans une association liée à l’aide aux victimes d’accidents de la route, vous comprendrez aisément que cette cause me touche aussi et que j’estime primordial de mettre en avant tout ce qui peut améliorer cette sécurité routière et empêcher un décès supplémentaire sur la route. Ma devise : Carpe Diem, car la vie est courte, et qu'il faut transformer chaque instant en tranches de bonheur !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page