Mobilité / Handicap

Cette américaine de 21 ans fabrique des masques alternatifs pour les personnes sourdes ou malentendantes

Les masques alternatifs en tissus sont désormais validés par les autorités sanitaires. Une américaine invente un masque en tissu doté d'une feuille plastique pour permettre à ceux qui utilise la lecture labiale de continuer à communiquer.

Depuis quelques semaines, les machines à coudre tournent au moins autant que les imprimantes 3D ! Les annonces successives des autorités sanitaires recommandant le port du masque alternatif font des émules. Et si, au départ, les masques en tissus étaient décriés, inutiles voire dangereux, aujourd’hui la demande explose.

Et par le plus grand des hasards, ils deviennent une barrière contre le Covid 19 ! Pourtant, ils ne sont pas adaptés aux personnes sourdes, celles qui lisent sur les lèvres. Une étudiante américaine vient de créer un modèle avec une feuille plastique laissant apparaître la bouche des soignants. Pour ne pas rompre la communication entre soignants et patients !

Ashley Lawrence, 21 ans, spécialisée dans l’éducation des personnes sourdes ou malentendantes, vient de lancer un masque alternatif conçu de récupération de tissu et de feuilles plastiques ! En effet, ceux qui dépendent de la lecture labiale, ne pouvaient plus communiquer. Des masques chirurgicaux spéciaux pour que les déficients auditifs puissent communiquer existent déjà mais il n’y en a plus évidemment !

Devant la demande croissante de ces masques, Ashley a lancé une campagne de financement sur Ulule. Cette campagne était destinée à pouvoir acheter du matériel pour les fabriquer gratuitement. Ashley a d’ailleurs fermé sa cagnotte dès les 3500€ atteints. Du tissus de chaque côté, une feuille plastique au niveau de la bouche, la recette est simple et efficace pour ce masque ! Le tuto YouTube devrait être publié dans quelques jours, pour que les couturières du monde entier puissent les fabriquer ! Une superbe idée !

Une nouvelle étude britannique révèle que le coronavirus peut survivre 5 jours sur un masque

Edit : Chez NeozOne, nous imprimons des visières 3D, des valves Charlotte et nous cousons des masques alternatifs en tissus de récupération. Contactez-nous (nathalie @ neozone.org) si vous possédez des élastiques à coudre, à jouer, ou des rubans de satin, nous en manquons cruellement pour continuer notre production ! Merci à vous.

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page