Société

Compostage obligatoire : voici le montant de l’amende si vous ne le respectez pas !

Vous allez devoir trier vos biodéchets dès le 1ᵉʳ janvier… Mais quelles solutions devront être proposées ? On vous explique tout !

Vous le savez peut-être, la loi anti-gaspillage pour une économie circulaire (AGEC) entrera en vigueur le 1ᵉʳ janvier 2024 pour les particuliers. Cette loi comporte plusieurs actions à mener contre le gaspillage alimentaire et se décline en cinq grands axes : « sortir du plastique jetable, mieux informer les consommateurs, lutter contre le gaspillage et pour le réemploi solidaire, agir contre l’obsolescence programmée et mieux produire ». Dans ces axes, il en est un qui va s’imposer à chaque foyer, mais qui pose quelques questions : le tri et le recyclage des biodéchets. Est-ce le compostage qui est obligatoire ? Est-ce le tri des biodéchets ? Quelles sont les obligations de chacun (particulier, collectivités) ? Et quelles sont les sanctions encourues ? On vous explique tout !

Qu’est-ce qui est obligatoire au 1ᵉʳ janvier prochain ?

Nous entendons souvent dire que le compostage va devenir obligatoire pour les particuliers. Or, il faut nuancer cette affirmation. En effet, les foyers devront désormais trier leurs déchets alimentaires. Toutefois, les réelles obligations concernent les collectivités qui devront proposer une solution à chaque foyer pour trier leurs biodéchets. Bien entendu, le plus simple est de distribuer gratuitement des composteurs de jardin ou de cuisine. Cependant, tout le monde ne possède pas un jardin. De plus, certains ne souhaitent pas disposer d’un composteur, par crainte des odeurs par exemple.

Des sacs pour trier les déchets de compostage.
Des sacs pour trier les déchets de compostage. Crédit photo : Merieme Bonazzi pour Neozone

Les communes ou agglomérations devront donc mettre en place des solutions pour composter les déchets alimentaires. Cela pourra se traduire par des bornes d’apports volontaires ou des composteurs partagés. La collecte sera aussi à la charge des collectivités. Ainsi, ce n’est pas le compostage qui est obligatoire pour les particuliers, mais une solution pour trier leurs biodéchets. Et celle-ci est apportée par les communes ou collectivités. À l’évidence, cela oblige les particuliers à trier leurs biodéchets, mais non pas à les traiter eux-mêmes.

Comment composter chez soi ?

Le composteur de jardin ou de cuisine permet de faire son compost à la maison. Pour être efficace, le compost doit être composé à 50 % de déchets humides et à 50 % de déchets secs. Les déchets humides sont les épluchures de légumes ou les résidus de tonte. Les déchets secs regroupent les mouchoirs ou serviettes en papier, les coquilles d’œufs ou les copeaux de bois par exemple.

Une notice explicative distribuée par la municipalité de Lyon.
Une notice explicative distribuée par la municipalité de Lyon. Crédit photo : Merieme Bonazzi pour Neozone

Le tas de composts doit également être aéré, soit mélangé régulièrement. Il est conseillé d’ajouter des vers lombricomposteurs pour accélérer la décomposition des aliments. D’ailleurs de nombreux animaux vivent dans le compost, et ils ont tous leur importance. Si vous ne souhaitez pas avoir un composteur dans votre jardin, investissez dans un « bio seau », que vous pourrez vider dans la borne d’apport volontaire de votre commune. Pour réduire encore vos déchets et éviter les relents désagréables, vous pouvez aussi investir dans un déshydrateur de déchets alimentaires.

Des paniers, des sac recyclables et des notices sont actuellement distribués en France.
Des paniers, des sac recyclables et des notices sont actuellement distribués en France. Crédit photo : Merieme Bonazzi pour Neozone

Quelles seront les sanctions encourues ?

Concrètement, il va être difficile de pister tous les foyers pour savoir s’ils trient, ou non, leurs biodéchets. De plus, une période de transition devrait être accordée pour se mettre en conformité, comme ce fût le cas pour la Loi Montagne. Une fois la période de transition dépassée, l’amende sera de 35 €, puis de 75 € en cas de récidive. Cela fait cher le kilo de biodéchets, non ? Retrouvez les composteurs de jardins, disponibles sur Leroy Merlin, Castorama ou Amazon.


Abonnez-vous à NeozOne sur Google News ou sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !

Nathalie Kleczinski

Passionnée de lecture et d'écriture, il était presque logique que je me tourne vers le métier de rédactrice/journaliste professionnelle. Écrire est une passion, un besoin et une manière de communiquer indispensables. Touche-à-tout de l'écriture, j'aime surtout écrire sur des sujets liés à l'environnement, mais aussi à ceux qui prodiguent des conseils, ou des astuces pour vous aider dans votre quotidien. Je suis une adepte des tests en tous genres, surtout s’ils permettent de créer, de faire des économies, ou d’utiliser des produits recycler ! Je voue également une véritable passion aux animaux et suis très sensible à leur bien-être et aux inventions qui peuvent améliorer leurs quotidiens. En revanche, je peux vite devenir cassante lorsqu’il s’agit de parler de maltraitance. Enfin, j’aime découvrir et faire découvrir de nouvelles inventions, de petites choses qui amélioreront notre quotidien, ou celui des personnes en situation de handicap, autre cause qui me tient à cœur. Bénévole dans une association liée à l’aide aux victimes d’accidents de la route, vous comprendrez aisément que cette cause me touche aussi et que j’estime primordial de mettre en avant tout ce qui peut améliorer cette sécurité routière et empêcher un décès supplémentaire sur la route. Ma devise : Carpe Diem, car la vie est courte, et qu'il faut transformer chaque instant en tranches de bonheur !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page