Société

Confinement : les consommations d’alcool, de médicaments, de tabac et de nourriture explosent… Les risques de dépendance s’intensifient !

Pendant ces semaines de confinement, ceux qui étaient déjà addicts à un produit le sont encore plus... Tabac, alcool, drogue, écran.... Toutes ses addictions se sont renforcées pendant le confinement... Il va falloir se ressaisir et vite !

La « première phase » de confinement touche à sa fin. Nous ne savons pas encore si un deuxième confinement se profile mais le premier aura eu des effets délétères sur certains de nos concitoyens. Il semblerait que ce confinement ait développé ou intensifié les addictions

Alcool, tabac, jeux d’argent, mais aussi, somnifères et anti-dépresseurs, leur consommation a explosé pendant ces semaines d’enfermement ! Et on ne parle pas de nourriture ! Nous avons vu les pillages de magasin, des recettes de cuisine à foison sur les réseaux sociaux et forcément quelques kilos en plus sur la balance ! Il va falloir se ressaisir !

À LIRE AUSSI :
Selon cette étude, il faudrait que le monde se confine chaque année pour atteindre ses objectifs sur le climat

Le constat est sans appel ! Une étude menée par l’institut Odoxa pour GAE Conseil, cabinet spécialiste de la prévention des conduites addictives en milieux professionnels, affirme que 5.5 millions de français boivent davantage d’alcool qu’avant le 17 mars ! D’un petit apéro* hebdomadaire, il est devenu pour certains quotidien, via houseparty ou en famille. Les autorités alertent sur ces addictions qui pourraient se révéler dangereuses pour la suite.

Il en est de même pour le tabac puisque 27% des fumeurs consomment plus de nicotine depuis le début du confinement qu’avant… L’ennui, le télétravail à la maison font que fumer une cigarette devient « plus facile » et booste la consommation. Difficile aussi pour certains de trouver le sommeil ! Résultat : la consommation d’anxiolytiques explose également : 22% de consommation en plus.

Et évidemment l’addiction aux écrans est encore plus présente… 43% des français passent plus de temps devant un écran qu’avant. Le télétravail y est pour quelque chose évidemment mais pas seulement. Les informations, les recettes, les jeux, tout se fait sur écran et ils sont aujourd’hui, encore plus qu’avant un prolongement de soi.

Difficile cependant, d’évaluer les suites de ces addictions suralimentées pendant le confinement. Le problème étant que plus on consomme, plus on a besoin de consommer. Le déconfinement sera-t-il salvateur pour les addicts à toutes sortes de choses ? N’hésitez pas à consulter un médecin addictologue si vous estimez que vos consommations sont devenues problématiques pendant ce confinement. Il en va de votre santé… Une fois le confinement terminé !

Photo d’illustration De VGstockstudio / Shutterstock
*L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération. La vente d’alcool est interdite aux mineurs de moins de 18 ans.

Source
Consoglobe
Tags

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer