Société

Luxembourg : un bourgmestre commande trois Tiny-Houses modulaires pour y loger des réfugiés ukrainiens

A Schifflange, le premier édile de la ville choisit des tiny-houses neuves et fabriquées localement pour accueillir trois familles de réfugiés ukrainiens.

La situation désastreuse qui a lieu en Ukraine depuis le 24 février dernier a mis sur la route de l’exode des millions de réfugiés. Partis sans rien, ils ont fui et fuient encore pour rejoindre les pays de l’Union Européenne comme la Pologne, qui possède une frontière terrestre avec l’Ukraine. Tous les pays européens sont concernés par ces réfugiés qu’il faut loger et aider… Au Luxembourg, la ville de Schifflange a décidé d’ouvrir un village un peu particulier pour ces personnes en difficulté. Dans cette petite principauté, 1600 réfugiés Ukrainiens se sont présentés à l’ONA (Office National d’Accueil). Certaines villes ont choisi d’anciens hôtels ou ont fait appel aux particuliers pour les héberger, mais Schifflange préfère opter pour des tiny-houses, qui seront habitables dans quelques semaines ! Présentation.

Trois tiny-houses pour les réfugiés

La ville de Schifflange, qui compte environ 10 000 habitants, vient de passer commande de trois tiny-houses auprès de la société de construction luxembourgeoise Oikos-concept. Chacune de ces petites maisons commandées dispose d’une surface de 35 m² et pourra donc accueillir une famille de deux à quatre personnes. Les tiny-houses se trouveront proches de la gare et du centre du village, pour faciliter les déplacements et l’approvisionnement des futurs occupants. Un espace vert et un lieu d’échanges communs seront également créés.

Une maison en bois de nuit
Photo d’illustration non contractuelle. Crédit photo : Shutterstock / ParamePrizma

Pourquoi des tiny-houses pour les réfugiés ?

Et pourquoi pas ? D’autres villes comme Lyon ont créé des villages pour les jeunes en situation précaire, ce n’est donc pas nouveau. Au Luxembourg, en revanche, c’est une première qui a déjà fait écho dans d’autres communes ! Pour le bourgmestre (maire) de Schifflange, ces tiny-houses pourraient grandement faciliter l’hébergement des réfugiés dans un premier temps. Mais elles pourraient être aussi une solution d’hébergement d’urgence pour des familles qui perdent leurs maisons en quelques heures à la suite d’un incendie ou d’une inondation. Situées sur un chemin de randonnée, elles pourraient aussi devenir, lorsque les réfugiés ne les occuperont plus, des gîtes d’étapes pour les randonneurs. Enfin, elles pourraient aussi se destiner aux étudiants et être déplacées en fonction des besoins des futurs occupants. Elles ont été financées par la ville et peuvent donc être utilisées par la suite pour toutes sortes de personnes qui en auraient besoin ! Pour la ville, c’est donc un investissement pour une urgence, mais qui pourra être pérenne par la suite.

À LIRE AUSSI :
Une jeune maman célibataire et sans logement construit sa propre Tiny House avec moins de 8000€

Quels sont les avantages pour les réfugiés ?

Le principal avantage est de leur offrir une vraie maison, avec chambres, cuisine, salle de bain, toilettes et pièce à vivre. Et ce, en quelques semaines seulement. C’est aussi leur éviter la promiscuité des hôtels ou des hébergements d’urgence… De plus, ils peuvent bénéficier d’un environnement sain, et de toutes les commodités de la ville. Les tiny-houses qui arriveront à Schifflange seront déjà meublées et préfabriquées avant d’être livrées. En quatre heures, elles deviennent fonctionnelles et peuvent être habitées. Enfin, cela évite aussi les appels aux dons de meubles puisqu’ils sont déjà intégrés à la tiny-house, et neufs évidemment ! Par ailleurs, le bourgmestre de la ville estime même que les tiny-houses pourraient être une solution à la pénurie de logements qui existe aussi au Luxembourg.

Source
Wort.lu

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page