Une douche avec seulement 5 litres d’eau… Cela pourrait bientôt être possible grâce à la douche en circuit fermé ILYA inventée par trois jeunes toulousains.

Saviez-vous que les douches prises au sein d’un foyer représentent environ 40% de la consommation annuelle de votre facture ? Une douche classique consomme environ 20 litres d’eau à condition de ne pas avoir d’adolescents qui doivent consommer environ 100 litres à chaque douche prolongée !

Trois jeunes diplômés de l’Institut National des Sciences Appliquées de Toulouse ont mis au point une douche cyclique qui ne consommerait que 5 litres d’eau à chaque fois. Le procédé baptisé ILYA est actuellement en phase test en laboratoire… Nous espérons vivement que les tests seront concluants… Pour notre porte-monnaie et pour la planète !

A LIRE AUSSI SUR NEOZONE :
Maroc : le premier village 100% solaire

ILYA est un système de douche cyclique avec cuve et filtre permanent pour pouvoir prendre une douche « en circuit fermé » qui consommera environ 5 litres d’eau à chaque douche. On pourrait se demander si l’eau ainsi recyclée reste propre pour se laver. La réponse apportée par les trois inventeurs est OUI évidemment !

La quantité nécessaire pour remplir la cuve (entre 5 et 10 litres d’eau) est d’abord tirée, puis l’eau traverse un filtre qui va éliminer les impuretés au fur et à mesure pour pouvoir la renvoyer au réchauffeur afin qu’elle ressorte propre et à une température idéale pour se doucher. Selon les informations du site PositivR, les fondateurs du système estiment une économie d’eau de 90% et une économie d’énergie de 80% soit finalement 85% d’économies sur les factures d’énergie.

ILYA, la douche en circuit fermé qui permet d'économiser 90% d'eau

Voici une excellente idée qui on l’espère équipera de nombreux foyers à l’avenir, l’eau gaspillée représente 1 500 000 000 000 litres d’eau par an en France, puisant ainsi dans les ressources naturelles de la planète. Outre les économies financières, la Planète ne s’en porterait que mieux. Il reste à connaître le prix de ce dispositif, qui, nous l’espérons aussi sera accessible au plus grand nombre d’entre nous.

Photo de couverture De Antonio Guillem / Shutterstock