Innovation

Des “cache-oreilles” capables de mesurer le taux d’alcool dans le sang !

Des chercheurs japonais ont mis au point une alternative potentielle au test respiratoire: des cache-oreilles qui pourraient indiquer à quel point êtes vous ivre !

L’alcoolémie au volant est un fléau de plus en plus courant, surtout lors des périodes estivales. Bon nombre d’actions sont mises en place par le gouvernement afin de lutter contre ce danger. Cependant, ce phénomène est encore bien trop présent.

Une innovation japonaise pourrait bien aider les services de l’ordre à démasquer les automobilistes un peu trop fêtards. En effet, des scientifiques japonais ont récemment développés des cache-oreilles permettant d’indiquer à quel point vous êtes ivre. Ces cache-oreilles fonctionnent de la même façon qu’un simple alcootest, ils permettent de mesurer la concentration d’alcool dans le sang en temps réel.

Comment fonctionnent ces cache-oreilles ?

Ce sont des scientifiques de l’Université médicale et dentaire de Tokyo qui ont mis au point ces cache-oreilles.

Le saviez-vous ? Tout comme votre haleine, vos oreilles dégagent de nombreux gaz; si vous êtes ivres, elles dégageront des vapeurs d’alcool. Afin de les détecter, les cache-oreilles sont reliés à des capteurs de vapeur d’éthanol appelé « bio-renifleur ». Lorsque vous êtes en état d’alcoolémie, le capteur s’allume: plus la lumière est vive, plus votre taux d’alcool est haut.

Une membrane imprimée en 3D révolutionnaire pour réparer les tympans endommagés

Afin de tester leur innovation, les chercheurs japonais ont recrutés trois volontaires, qui ont  alors bus 0,4 g d’alcool par kilogramme de poids corporel, ce qui correspond à environ trois verres d’alcool pour une personne pesant 80 kilos. Ils ont ensuite surveillé les vapeurs d’alcool libérées par les oreilles des volontaires pendant environ 2 heures grâce aux cache-oreilles.

Mais pourquoi les oreilles ?

L’équipe de recherche n’est pas à son premier coup d’essai: en effet, les scientifiques japonais avaient déjà réalisé une précédente étude pour trouver une alternative au test respiratoire. Celle-ci portait sur les gaz libérés par la peau de la main. Cependant, les résultats variaient en fonction de la partie de la main mesurée.

Selon les chercheurs, le gaz dégagé cette zone contiendrait 1 000 fois moins d’alcool que notre haleine. De plus, la sueur et l’épaisseur de la peau auraient également une influence sur les résultats. Les chercheurs se sont donc penchés sur les oreilles. En effet, ces dernières possèdent peu de glandes sudoripares, ce qui permet une influence quasi inexistante sur les résultats.

Pour finir, les chercheurs japonais ont remarqués que des gaz tels que l’éthanol, présents dans l’oreille interne, seraient libérés à travers une membrane vers le conduit auditif externe, ce qui facilite la mesure du taux d’alcool.

L'alcool serait lié à plus de 700 000 cas de cancer chaque année affirme cette étude

Une alternative au test respiratoire enfin trouvée ?

Des similitudes entre la concentration d’éthanol libérée par les oreilles et celle libérée par la respiration ont été remarquées par les chercheurs japonais. Cependant, les résultats relevés par les cache-oreilles sont visibles 13 minutes après ceux d’un alcootest lambda.

Des cache-oreilles capables de mesurer le taux d'alcool dans le sang !
Photo d’illustration. Crédit image : Shutterstock / BLACKDAY

Néanmoins, les cache-oreilles développés par les chercheurs serait un moyen moins intrusif de mesurer la concentration d’alcool dans le sang. En effet, bon nombre d’automobilistes refusent de se soumettre au test respiratoire, les cache-oreilles seraient donc probablement une solution alternative.

Mais ce n’est pas tout: les scientifiques affirment qu’en plus de mesurer le taux d’alcool présent dans le sang, leurs cache-oreilles pourraient permettre de dépister certaines maladies. Une innovation non négligeable pour le monde médical !

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page