Société

Apple encourage les particuliers à réparer eux-mêmes leur iPhone

En 2022, les particuliers qui possèdent un iPhone pourront réparer eux-mêmes leur téléphone avec des pièces détachées disponibles sur le site d’Apple.

Comme de nombreux constructeurs d’appareils électroniques, Apple a longtemps empêché les particuliers de réparer eux-mêmes leur smartphone en annulant la garantie le cas échéant. Avec l’élaboration de nouvelles lois autorisant le droit à la réparation, la firme californienne a annoncé un vaste programme de réparation des iPhone par les particuliers dès 2022. Ce service sera proposé aussi bien aux Etats-Unis qu’en Europe.

Le programme lancé par Apple répond à un souhait émis par de plus en plus de clients de réduire leur consommation. En plus de faire des économies, réutiliser d’anciens appareils offre l’avantage de réduire son impact sur l’environnement en évitant la fabrication trop fréquente de nouveaux modèles pour remplacer les anciens appareils.

Programme de réparation iPhone : le constructeur fournit les pièces, les outils et des guides

En parallèle de son site internet principal, Apple va ouvrir un second site web totalement dédié à l’achat de pièces détachées pour permettre aux titulaires d’iPhone de réparer leurs smartphones. Sur ce site, Apple mettra par ailleurs à disposition toute la documentation technique nécessaire. Des tutoriels seront également disponibles pour tenter de résoudre les problèmes les plus couramment rencontrés par les utilisateurs. Enfin, sur l’Apple Self Service Repair Online Store, les clients pourront commander des pièces détachées et les outils adéquats pour effectuer les réparations comme il se doit.

Apple encourage les particuliers à réparer eux-mêmes leur iPhone
Photo d’illustration. Crédit image : Shutterstock / Parilov

Bien entendu, Apple réserve ce programme aux personnes qui se sentent capables de réparer elles-mêmes leur smartphone. De plus, il ne concerne que des manipulations accessibles à la plupart des consommateurs. Enfin, seuls les iPhone 12 et 13 sont d’ores et déjà concernés par ce service d’autoréparation. À noter qu’il est possible de s’offrir ces smartphones à moindre coût à l’occasion des promotions de fin d’année. Associer l’un des smartphones d’Apple à l’un des forfaits mobiles du Black Friday permet en effet de réaliser de belles économies sur l’abonnement téléphonique. Pour obtenir l’un des smartphones d’Apple au meilleur tarif, il est également possible de se tourner vers les appareils reconditionnés, souvent moins onéreux et vendus avec une garantie.

À LIRE AUSSI :
Apple explique clairement dans un communiqué que les iPhone et les motos ne sont pas vraiment compatibles !

De nombreuses questions encore en suspens : prix des pièces, délais de livraison

Outre ses iPhone, la firme à la pomme compte élargir le programme à ses autres appareils, notamment les MacBook. Si ce projet s’inscrit dans l’air du “consommer moins”, de nombreuses questions restent encore sans réponse. La première interrogation concerne bien évidemment le prix des pièces détachées et des outils. Ce n’est pas tout puisqu’Apple n’a pas encore communiqué sur les délais de livraison des kits de réparation ou sur l’impact de ce programme sur la garantie des appareils. Les clients sont notamment en droit de se demander ce qu’il advient en cas de mauvaise manipulation lors de la réparation ?

Il ne reste donc plus qu’à attendre les précisions d’Apple sur tous ces points avant la mise en place de ce dispositif d’autoréparation. Une dernière interrogation voit le jour et concerne cette fois les réparateurs de smartphones, notamment ceux agréés par Apple. Doivent-ils craindre une perte de revenu ?

Les consommateurs sont de plus en plus nombreux à demander le droit à la réparation

Les consommateurs sont de plus en plus nombreux à vouloir acheter des produits plus durables et plus faciles à réparer. Certains pointent du doigt l’obsolescence programmée et le fait que les appareils électroniques fonctionnent de moins en moins longtemps. Pour contrer cet état de fait et faire des économies tout en réduisant son impact sur l’environnement, de plus en plus de particuliers veulent allonger la durée de vie de leurs appareils en les réparant eux-mêmes.

Les militants et politiques favorables au droit à la réparation ont donc fait plier le géant Apple. Les pressions sur la firme à la pomme se faisaient en effet de plus en plus nombreuses. Des organismes de défense de l’environnement ont notamment demandé à Apple de réévaluer sa position sur la réparation des appareils directement par les particuliers. L’annonce de la société californienne intervient juste avant la présentation du problème à la Securities and Exchange Commission par les défenseurs de l’environnement. Un timing bien choisit donc.

Merieme Bonazzi

Yogazen : Passionnée par la découverte de la vie, je suis comme St. Thomas, je ne croit que ce que je vois. Je partage avec vous mon analyse sur les tests que je réalise. N'hésitez pas à me laisser un commentaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page