Et si vous deveniez observateur de dauphins en Normandie ?

Le Groupe d'étude des cétacés du Cotentin (Gecc) recherche des observateurs de la faune marine... Une activité qui vous promet des rencontres extraordinaires en lien avec la Nature et les Animaux !

Vous aimez le monde marin et vous avez la chance de résider près des côtes normandes ? Le Groupe d’étude des cétacés du Cotentin (Gecc) réactive le plan « Observateurs des mammifères marins en Normandie ». Si vous avez un peu de temps libre et l’envie de vous rendre utile à la Nature, vous allez pouvoir devenir observateur.

Le but étant de recueillir des informations qui serviront à suivre l’évolution des veaux marins, dauphins ou phoques sur le littoral normand. Ce réseau d’observateur fondé en 1990 recherche des référents locaux pour accomplir ces observations. Une activité passionnante qui sera évidemment bénévole

Retraités, étudiants, pêcheurs, plaisanciers ou dans la vie active, si vous voulez consacrer du temps aux dauphins, c’est le moment de postuler. Un dauphin a été observé fin juillet à Cherbourg. Et, plus de 500 dauphins vivraient dans les eaux de l’Ouest du Cotentin. Ces dauphins ont élu domicile entre la baie des Veys et celle du Mont-Saint-Michel.

Jean-Marie Déan, le président du Gecc souhaite recruter un référent pour chaque port du programme. Le référent devra observer le milieu et gérer une petite équipe dévouée à la cause.

https://www.facebook.com/photo.php?fbid=3447395298639574&set=a.105003956212075&type=3

L’autre but de cette mission est de voir si certaines espèces disparues des côtes reviennent après le confinement. Notamment les marsouins qui s’approchaient des côtes mais que l’on ne voit plus depuis plusieurs années. L’occasion aussi de repérer des grands mammifères marins comme des baleines à bosses ou des rorquals déjà observés en Normandie.

Pour postuler :

Référent régional du Gecc : gecc.normandie@gmail.com, par téléphone au 07.66.17.50.48 ou via la page Facebook du Gecc. Une très belle occasion d’observer des bancs de dauphins poursuivant des bancs de maquereau et pourquoi pas de faire de magnifiques rencontres avec ces magnifiques animaux… et en liberté !

Photo de couverture grafxart / Shutterstock
Plus de 900 000 abonné(e)s nous suivent sur les réseaux ! Pourquoi pas vous ? Abonnez-vous à notre Newsletter ou suivez-nous sur Google News et sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !
Via
francebleu.fr

Nathalie Kleczinski

Passionnée de lecture et d'écriture, il était presque logique que je me tourne vers le métier de rédactrice/journaliste professionnelle. Écrire est une passion, un besoin et une manière de communiquer indispensables. Touche-à-tout de l'écriture, j'aime surtout écrire sur des sujets liés à l'environnement, mais aussi à ceux qui prodiguent des conseils, ou des astuces pour vous aider dans votre quotidien. Je suis une adepte des tests en tous genres, surtout s’ils permettent de créer, de faire des économies, ou d’utiliser des produits recycler ! Je voue également une véritable passion aux animaux et suis très sensible à leur bien-être et aux inventions qui peuvent améliorer leurs quotidiens. En revanche, je peux vite devenir cassante lorsqu’il s’agit de parler de maltraitance. Enfin, j’aime découvrir et faire découvrir de nouvelles inventions, de petites choses qui amélioreront notre quotidien, ou celui des personnes en situation de handicap, autre cause qui me tient à cœur. Bénévole dans une association liée à l’aide aux victimes d’accidents de la route, vous comprendrez aisément que cette cause me touche aussi et que j’estime primordial de mettre en avant tout ce qui peut améliorer cette sécurité routière et empêcher un décès supplémentaire sur la route. Ma devise : Carpe Diem, car la vie est courte, et qu'il faut transformer chaque instant en tranches de bonheur !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page