Des scientifiques chinois planchent actuellement sur une technique permettant à l’émail dentaire de repousser… Une innovation importante si cette technique voyait le jour !

Et si par un procédé scientifique, votre émail dentaire repoussait sans avoir à passer par la case dentiste ? En effet, l’émail dentaire est l’un des constituants du corps humain qui ne se régénère pas !

L’émail est souvent abîmé par une mauvaise alimentation et/ou une mauvaise hygiène dentaire et la seule solution existante actuellement est la prothèse en résine, coûteuse et parfois très différente d’un émail naturel. Des scientifiques de l’université Zhejiang en Chine pourraient avoir mis au point une technique innovante permettant de faire « repousser » l’émail dentaire !


A lire sur le même sujet : Paos, le dentifrice à croquer 100% naturel, zéro plastique et made in France


Aujourd’hui des dentifrices ou bains de bouche existent pour réhabiliter cet émail dentaire, mais ils ne sont pas magiques et ne donnent que de très faibles résultats, il faut bien le reconnaître. Les scientifiques chinois ont réussi à produire de minuscules amas de phosphate de calcium qu’ils ont fait fusionner avec de l’hydroxyapatite cristalline, très proche de l’émail dentaire.

Vidéo : Des scientifiques découvrent un moyen de “faire pousser” de l’émail dentaire

begeek.fr nous apprend que cette technique a permis de constater que l’émail se reformait petit à petit et prenait une texture et couleur proches de l’émail naturel. La technique est loin d’être au point, et des années de recherches et de tests cliniques seront sans doute nécessaire avant une éventuelle commercialisation.

L’histoire ne dit pas si le procédé permettra d’alléger les factures dentaires ou au contraire de les alourdir encore un peu, mais le travail effectué sur cet émail artificiel pourrait être d’une grande utilité dans les années à venir. Difficile de dire si cette technique peut révolutionner le monde des soins dentaires, car on imagine que ce ne sera pas gratuit, mais les recherches ont au moins le mérite d’exister et de pouvoir s’améliorer…