Science

“Cataclysme cosmique” : cette étoile atypique aurait été forgée par l’explosion d’une monstrueuse supernova

Les hypernovas sont les phénomènes naturels connus les plus puissants de notre Univers. Les chercheurs pensent qu'une étoile très atypique s'est formée à la suite d'une de ces énormes explosions cosmiques.

Même si elles possèdent une durée de vie de plusieurs milliards d’années, les étoiles ne sont pas éternelles. Leur implosion provoque un ensemble de processus dont le résultat est une gigantesque explosion : une supernova. Le phénomène est connu pour libérer une quantité incroyable d’énergie.

Cependant, il n’est pas le plus puissant de notre univers. Il existe effectivement la supernova superlumineuse ou hypernova. Il s’agit d’une supernova dont la puissance est généralement multipliée par 10, car elle résulte de l’explosion d’une étoile exceptionnellement massive. En raison de la rareté de ce type d’astre, les chercheurs pensent que la Voie lactée ne compte qu’une seule supernova superlumineuse tous les 200 millions d’années.

Une étoile pas comme les autres

SMSS J200322.54-114203.3 est une étoile qui se trouve dans le halo de notre galaxie, à environ 7 500 années-lumière. Elle intrigue en raison de son étrange composition. L’objet céleste est issu d’une hypernova, avance une équipe de l’université nationale australienne.

La curieuse étoile est très ancienne. Elle fait partie de la seconde génération d’étoiles apparues dans notre Univers après le Big Bang. Son âge est estimé à 13 milliards d’années. SMSS J200322.54-114203.3 possède une forte concentration d’éléments lourds comme le zinc, l’uranium, l’europium et l’or. Cependant, son niveau de métaux est faible par rapport à celui des autres spécimens de sa génération.

À LIRE AUSSI :  Cette étoile à neutron se comporte de manière très étrange d'après ces scientifiques

Une étoile 25 fois plus massive que notre Soleil ?

Les étoiles de première génération étaient principalement composées d’hydrogène et d’hélium. Leurs supernovas ont ensuite créé des éléments plus lourds. Les étoiles de deuxième génération se sont formées dans un environnement qui contenait ces éléments. Cependant, cela n’explique pas leur abondance dans la composition de SMSS J200322.54-114203.3, qui est à ce jour la seule étoile de deuxième génération connue à présenter une telle particularité.

« Cataclysme cosmique » : cette étoile très atypique aurait été forgée par l'explosion d'une supernova
Les super et hypernovae donnent naissance à des nébuleuses vues dans tout l’univers. Crédit photo : NASA

Les chercheurs de l’université nationale australienne ont ainsi exploré une autre possibilité : un phénomène stellaire plus puissant. Celui-ci devait être bien plus violent qu’une supernova. L’équipe a découvert que l’abondance des éléments lourds correspondait à ce qui serait dégagé de l’explosion d’une étoile faisant 25 fois la masse de notre Soleil. D’après les estimations, le corps céleste à l’origine de la curiosité tournait assez vite et possédait un champ magnétique super puissant.

Trouver d’autres étoiles bizarres

« Le fait que l’étoile contienne des quantités beaucoup plus importantes que prévu de certains éléments plus lourds signifie qu’elle est encore plus rare. Une véritable aiguille dans une botte de foin », a expliqué le professeur David Yong, co-auteur de l’étude.

À LIRE AUSSI :  Le télescope spatial Hubble a capturé "les volutes" d’une galaxie mourante

Malgré la rareté des spécimens comme SMSS J200322.54-114203.3, Yong et ses collègues vont devoir en trouver d’autres. Les supernovas superlumineuses pourraient avoir été une source importante d’éléments lourds de l’Univers primitif. Le fait d’identifier et d’étudier d’autres étoiles avec une composition étrange devrait aider à mieux comprendre le phénomène.

Source
nature.com

Marc Odilon

Tout ce qui touche de près ou de loin à l'High-tech me fascine !

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page