Société

StopCovid : l’application récolterait plus de données que celles annoncées !

Si l'on en croit les révélations du journal Mediapart, l'application StopCovid ne se limiterait pas aux contacts rapprochées à moins d'un mètre de vous... Même à 5 mètres, les contacts sont répertoriés... Vie privée en danger ?

Vous avez probablement entendu parler de l’application StopCovid ! Cette application lancée par le gouvernement permet de vous informer de personnes détectées Covid-19 qui auraient été en contact avec vous. La plateforme transmet les identifiants de toutes les personnes croisées… par votre smartphone.

Le gouvernement assurait que les informations collectées se limiteraient aux utilisateurs de la plateforme. Et ce, pendant un temps donné et à une distance rapprochée. Pourtant Mediapart révèle qu’en réalité, tous les contacts croisés pendant les 14 derniers jours sont envoyés au serveur central ! Ce qui n’a aucun intérêt pour limiter la propagation de la Covid 19 mais qui, en revanche, présente un danger pour la vie privée.

Gaëtan Leurent, chercheur, a lui-même réalisé un test probant, il écrit : « J’ai fait un test en installant StopCovid sur deux téléphones, et en l’activant une dizaine de secondes avec les deux téléphones dans deux pièces différentes (environ 5 mètres de distance, plus un mur). Quand je me déclare ensuite comme malade, mon appli envoie bien ce contact sur le serveur, alors qu’il n’a aucun intérêt épidémiologique »

Le gouvernement se justifie !

StopCovid devait détecter les malades déclarés qui se trouvaient à moins d’un mètre de distance et sur une durée de 15 minutes… Apparemment 5 m et 5 minutes, cela fonctionne aussi ! La justification de Cédric O, secrétaire d’état au numérique est relativement évasive. Il indique seulement qu’un nouvel identifiant est attribué toutes les 15 minutes. Des contrôles par la CNIL sont actuellement en cours… StopCovid n’a convaincu que 2% des français… 98% ne l’ont donc pas téléchargée.

Le mieux étant de continuer de rester prudents, d’appliquer les gestes barrières, le respect des distanciations sociales et le port du masque. Déconfinement ne rime pas avec éradication de la Covid 19 ! Qu’on se le dise !

À LIRE AUSSI :
Belgique : des bouteilles de vin "Clos Roquine"
Photo de couverture De Luluxmy / Shutterstock

Remarque : nous pouvons percevoir une commission lorsque vous achetez par le biais de liens sur notre site, sans frais supplémentaires pour vous. Cela n'affecte pas notre indépendance éditoriale. Pour en savoir plus, cliquez ici.
 

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page