Cyclistes : quelles sont les règles pour circuler correctement à vélo ?

Les cyclistes envahissent les pistes cyclables des grandes agglomérations... Mais il y a quelques règles à respecter pour rouler en toute sécurité et avec sérénité !

Que vous soyez cyclistes de tous les jours ou cyclistes du dimanche, il existe des règles à respecter pour circuler de manière sécuritaire ! Equipements obligatoires ou facultatifs, règles de circulation, sanctions, entretien de votre monture. De nombreuses aides financières sont désormais disponibles pour l’achat ou l’entretien de votre vélo. Mais revenons en détail sur les règles de circulation et les équipements que vous devez posséder pour circuler en toute sécurité ! Certains manquements sont passibles d’amende pouvant aller de 11€ à 90€. Ne prenez pas ses conseils à la légère, il en va de votre sécurité et de celles des autres !

Les équipements obligatoires :

Avant d’enfourcher votre vélo, il va falloir faire le tour du cycle pour être sûr qu’il vous garantit de rouler en sécurité.

  • Deux freins avant et arrière
  • Un avertisseur sonore que l’on peut entendre à 50 m minimum
  • Un feu avant jaune ou blanc et un feu arrière rouge à utiliser de nuit évidemment mais également de jour quand la visibilité est insuffisante.
  • Des catadioptres de couleur rouge à l’arrière et des blanches à l’avant. Il faut un catadioptre blanc devant et un rouge derrière.
  • Le gilet réfléchissant aux normes en vigueur pour le conducteur et son passager. Le gilet doit être porté de nuit et hors agglomération, mais il est conseillé de le porter le plus possible même en plein jour !
  • Le port du casque pour les enfants de moins de 12 ans, conducteurs ou passagers, il est obligatoire.
  • Si vous transportez des enfants de moins de 5 ans, ils doivent être assis dans un siège homologué fixé au vélo. Le siège doit posséder repose-pieds et ceintures de maintien. Et bien entendu, l’enfant doit porter un casque homologué.

Les équipements recommandés

  • Le port du casque en toutes circonstances.
  • Un écarteur de danger, qui s’installe sur le cadre du vélo, à l’arrière et garde les automobilistes à distance en cas de dépassement.
  • Des rétroviseurs, parce que le danger vient souvent de l’arrière !
  • Porter des vêtements couleurs claires et un gilet réfléchissant quelque soit le moment de la journée.

Quelques conseils pratiques :

  • Surveillez l’état des pneumatiques toutes les semaines si vous l’utilisez quotidiennement.
  • Ne portez pas d’écharpe ou de vêtements amples, ni de sacs lourds sur les côtés.
  • Utilisez des pinces à pantalon ou des élastiques pour éviter toute prise dans les rayons du vélo.

Les règles de circulation sont les suivantes :

Les cyclistes, comme tous les autres usagers doivent se conformer au Code de la Route et rouler de manière prudente.

  • Lorsque vous changez de direction, tendez votre bras dans la direction que vous souhaitez emprunter et ne vous décalez pas sur la gauche au dernier moment. Lorsque vous marquez un arrêt, levez le bras vers le haut !
  • Ne portez jamais d’écouteurs, d’oreillettes ou de casques audios, c’est dangereux et répréhensible. Tout comme de téléphoner en pédalant.
  • Ne pas rouler en état d’ivresse.

Rouler en ville

Lorsqu’elles existent, empruntez les pistes cyclables. Si deux pistes cyclables sont disponibles de part et d’autre de la chaussée, choisissez celle qui est à droite de la route. Circulez dans le même sens que les véhicules. Il faut évidemment respecter les feux et panneaux de signalisation. S’il n’y pas de piste cyclable, le simple bon sens veut que vous circuliez à droite ! En l’absence de pistes réservées aux cyclistes, il faut circuler à droite et non sur les trottoirs.

Seuls les enfants de moins de 8 ans sont autorisés à les emprunter en gardant une vitesse raisonnable. Il faudra également garer son vélo aux emplacements dédiés de préférence. Dans les aires piétonnes, la circulation est autorisée à condition de ne pas effectuer un sprint entre les piétons !

Rouler hors agglomération

Hors agglomération, le gilet réfléchissant est vivement recommandé. Mieux vaut ne pas rouler trop près des accotements qui ne sont parfois pas stabilisés. Il faut se méfier de l’appel d’air provoqué par les camions qui pourrait vous déstabiliser. Pensez également à serrer à droite pour ne pas surprendre les automobilistes sur voies étroites. Enfin lorsque vous roulez en groupe de moins de 10 personnes, il faudra circuler en file indienne. Si vous êtes plus de dix à effectuer la promenade, il faudra scinder le groupe en deux !

Photo d’illustration Moia31 / Shutterstock

Il existe un petit « Code du Cycliste » que tout le monde devrait connaître avant de monter sur la selle !

Code du cycliste
  • Duprey, Ludovic (Auteur)

Cet article contient un ou plusieurs liens d'affiliation. Neozone.org touche une commission au pourcentage sur la vente des produits affiliés, sans augmentation de prix pour l'utilisateur. Pour plus d'informations consultez nos mentions légales.

Plus de 900 000 abonné(e)s nous suivent sur les réseaux ! Pourquoi pas vous ? Abonnez-vous à notre Newsletter ou suivez-nous sur Google News et sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !

Nathalie Kleczinski

Passionnée de lecture et d'écriture, il était presque logique que je me tourne vers le métier de rédactrice/journaliste professionnelle. Écrire est une passion, un besoin et une manière de communiquer indispensables. Touche-à-tout de l'écriture, j'aime surtout écrire sur des sujets liés à l'environnement, mais aussi à ceux qui prodiguent des conseils, ou des astuces pour vous aider dans votre quotidien. Je suis une adepte des tests en tous genres, surtout s’ils permettent de créer, de faire des économies, ou d’utiliser des produits recycler ! Je voue également une véritable passion aux animaux et suis très sensible à leur bien-être et aux inventions qui peuvent améliorer leurs quotidiens. En revanche, je peux vite devenir cassante lorsqu’il s’agit de parler de maltraitance. Enfin, j’aime découvrir et faire découvrir de nouvelles inventions, de petites choses qui amélioreront notre quotidien, ou celui des personnes en situation de handicap, autre cause qui me tient à cœur. Bénévole dans une association liée à l’aide aux victimes d’accidents de la route, vous comprendrez aisément que cette cause me touche aussi et que j’estime primordial de mettre en avant tout ce qui peut améliorer cette sécurité routière et empêcher un décès supplémentaire sur la route. Ma devise : Carpe Diem, car la vie est courte, et qu'il faut transformer chaque instant en tranches de bonheur !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page