Auto / Moto

Attention, toutes les voitures électriques ne peuvent pas tracter une remorque ou une caravane !

Partir en camping avec un véhicule électrique ? Pourquoi pas, à condition que vous soyez certains que votre voiture est apte vis à vis de la loi à tracter une remorque ou un porte-vélos !

Avant même d’écrire cet article, nous ne savions pas que toutes les voitures électriques ne pouvaient pas tracter ! Et non, nous n’avons pas la science infuse ! Et vous ? Le saviez-vous ? Nous découvrons donc peut-être avec vous que certaines voitures électriques ne peuvent pas tracter… Quand d’autres le peuvent avec un poids variant d’une centaine de kilos à plus de 2 tonnes.

Petit tour d’horizon des voitures électriques ayant la possibilité de tracter une caravane, une remorque ou un porte-vélos, en 2021. Et disposer d’un attelage n’est pas si anodin que cela ! Pouvoir embarquer une remorque de déchets verts à la déchetterie ou un peu plus de bagages pour le weekend peut s’avérer essentiel.

Pourquoi TOUS les véhicules électriques ne peuvent pas tracter ?

Selon le journal Le Dauphiné, tracter une charge importante réduit naturellement l’autonomie d’un véhicule électrique. Les constructeurs, au départ réticent à autoriser le tractage sur leurs modèles électriques changent peu à peu de philosophie. Et ce n’est pas forcément la technologie qui est remise en cause, mais plutôt le surcoût occasionné par la possibilité de tractage. Les voitures électriques, sont, à l’origine beaucoup plus lourdes que les thermiques ! Les châssis doivent être renforcer pour supporter le poids de la batterie et la protéger des chocs. C’est donc pour une raison purement économique que les constructeurs n’homologuaient pas leurs modèles pour tracter.

De nombreuses voitures électriques ne sont donc pas autorisées à tracter la moindre charge. Les petites citadines ou SUV compacts sont particulièrement concernés. Avant de tracter une remorque ou même un porte-vélos, renseignez-vous auprès de votre revendeur, car cela pourrait vous coûter très cher !

Saviez-vous que toutes les voitures électriques n'étaient pas homologuées pour tracter ?
Crédit photo : Tesla

De plus en plus de véhicules électriques pourront tracter à l’avenir. Cela devient une nécessité, puisque les véhicules électriques deviennent de plus en plus autonomes. Alors qu’elles n’étaient « que » des secondes voitures, elles deviennent petit à petit, l’unique voiture du foyer… D’où la nécessité de pouvoir remorquer !

Mais que dit la loi ?

Même si certains effrontés choisissent de tracter malgré l’interdiction, ce n’est pas recommandé ! D’une part, ce peut être potentiellement dangereux et d’autre part, vous ne serez pas couvert en cas d’accident. Le site BFMtv revient sur la réglementation de base du remorquage, et celle-ci est évidemment valable pour les véhicules thermiques ou électriques ! A condition que ces véhicules soient homologués.

  • Le permis B autorise le remorquage d’un attelage dont le PTAC (Poids total autorisé en charge) n’excède pas 750 kg. Cette masse correspond à celle de la remorque et de son chargement. Il est toutefois possible de dépasser cette limite si la somme des PTAC du véhicule et de la remorque n’excède pas 3 500 kg.
  • Au-delà de 3500 kg le permis B96 devient nécessaire (camping-cars, caravanes) ou même le permis BE si le poids excède 4250 kg

Enfin, une remorque de plus de 750 kilos en charge doit obligatoirement posséder son propre freinage… Et une de plus de 500 kg en charge doit avoir carte grise. Enfin, le site Automobile Propre nous dresse un tableau détaillé des véhicules pouvant tracter ainsi que le poids autorisé.

 


Abonnez-vous à NeozOne sur Google News ou sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !

Nathalie Kleczinski

Passionnée de lecture et d'écriture, il était presque logique que je me tourne vers le métier de rédactrice/journaliste professionnelle. Écrire est une passion, un besoin et une manière de communiquer indispensables. Touche-à-tout de l'écriture, j'aime surtout écrire sur des sujets liés à l'environnement, mais aussi à ceux qui prodiguent des conseils, ou des astuces pour vous aider dans votre quotidien. Je suis une adepte des tests en tous genres, surtout s’ils permettent de créer, de faire des économies, ou d’utiliser des produits recycler ! Je voue également une véritable passion aux animaux et suis très sensible à leur bien-être et aux inventions qui peuvent améliorer leurs quotidiens. En revanche, je peux vite devenir cassante lorsqu’il s’agit de parler de maltraitance. Enfin, j’aime découvrir et faire découvrir de nouvelles inventions, de petites choses qui amélioreront notre quotidien, ou celui des personnes en situation de handicap, autre cause qui me tient à cœur. Bénévole dans une association liée à l’aide aux victimes d’accidents de la route, vous comprendrez aisément que cette cause me touche aussi et que j’estime primordial de mettre en avant tout ce qui peut améliorer cette sécurité routière et empêcher un décès supplémentaire sur la route. Ma devise : Carpe Diem, car la vie est courte, et qu'il faut transformer chaque instant en tranches de bonheur !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page