Innovation

Stop It Max, l’invention d’un piège à frelon asiatique qui forme un bouclier devant les ruches

Lutter contre le frelon asiatique est primordial pour protéger les abeilles. Le piège Stop It Max inverse les rôles et rend le frelon vulnérable aux abeilles !

Nous sommes en hiver et les reines frelons asiatiques se cachent quelque part sous une tuile ou dans la terre, attendant patiemment le printemps pour fonder de nouvelles colonies. Lutter contre ces redoutables destructeurs d’abeilles est devenu un enjeu crucial pour tous les apiculteurs, tant les frelons déciment leurs ruches en quelques heures à peine lors d’une attaque. Arrivé par hasard en 2004, le frelon asiatique n’en finit plus de se reproduire. Les pièges sont nombreux, mais cela ne semble pas l’empêcher de continuer son carnage. Du côté du Lot-et-Garonne, Frédérique Ripet a imaginé un piège intelligent, le Stop It, puis le Stop It Max qui protègent les abeilles des redoutables frelons asiatiques ou vespa velutina ! Découverte.

Comment les frelons asiatiques attaquent-ils les abeilles ?

La reine frelon asiatique donne naissance aux colonies au début du printemps. Aussi, il est judicieux d’agir pendant cette période pour détruire les nids, avant que les larves ne deviennent de jeunes frelons. En effet, lorsque ces larves ont éclos, il faut alors tenter de capturer les frelons vivants, avant qu’ils ne se positionnent aux entrées des ruches pour dévorer les abeilles. Lorsqu’ils souhaitent se nourrir et approvisionner la colonie, ils vont rester en stationnaire à environ 30 cm de la ruche afin d’attraper les abeilles, les étêter et rapporter leurs thorax bourrés de protéines au nid pour alimenter les ouvriers ! Évidemment, le frelon asiatique a une préférence pour les « butineuses » qui reviennent à la ruche, gorgées de pollen !

Un piège à frelons asiatiques innovant.
Un piège à frelons asiatiques innovant. Crédit photo : Frédérique Ripet / Stop It (capture d’écran Facebook)

Le piège Stop It Max, qu’est-ce que c’est ?

Frédérique Ripet, l’inventrice, a fondé l’entreprise Api & Bee puis fait breveter le Stop It en 2018. Le Stop It Max ® est donc une évolution du Stop It®, il est actuellement le seul piège à frelons asiatiques à proposer une double protection. Cette invention géniale se présente comme un bouclier en polypropylène qui se fixe sur les façades de la ruche. Par conséquent, elle permet de former un genre de sas entre l’entrée de la ruche et ses extérieurs. Le piège est percé de petites alvéoles calibrées à la taille des abeilles et qui, de ce fait, empêchent le passage des frelons qui sont beaucoup plus gros que les abeilles.

À LIRE AUSSI :  Jabeprode : un apiculteur breton invente un piège à frelon asiatique et gagne la médaille d'or du concours Lépine

Comment ça marche ?

Concrètement, en positionnant le Stop It Max autour de la ruche, les frelons ne peuvent plus pénétrer dans la ruche en volant, mais uniquement en marchant. Ce détail qui semble anodin est en réalité d’une importance capitale pour les abeilles ! Puisque les frelons marchent, ils deviennent plus lents, donc plus vulnérables. Et lorsqu’ils pénètrent dans le périmètre de sécurité, les abeilles ont le temps de les attaquer avant qu’ils ne puissent s’introduire dans la ruche !

Le fonctionnement du piège
Le fonctionnement du piège. Crédit photo : Stop It

Le piège Stop It Max ne tue pas les frelons, mais il ralentit leur progression, les laissant ainsi à la merci des abeilles qui défendront plus facilement la ruche. L’écart entre les deux parois, celle de la ruche et du bouclier, a été étudié pour qu’il ne gêne pas le mouvement ni le travail des abeilles ou des faux-bourdons. En revanche, une fois piégés dans cet espace, les frelons ne peuvent plus voler et deviennent donc des cibles faciles pour les abeilles ! Avec ce bouclier, les frelons asiatiques deviennent l’arroseur arrosé et c’est une excellente nouvelle pour les abeilles. Plus d’informations ? Rendez-vous sur le site Stop It.fr.

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

2 commentaires

  1. Bonjour.
    Pourquoi faire un dispositif qui ne change rien au problème sachant que le frelon guette la sortie d’une abeille pour tomber dessus et la tuer ! A quoi sert donc ce dispositif ? Il faut qu’on m’explique !

  2. Exact Jouault. J’ai moi-même essayé ce dispositif qui sert strictement à rien. Vous avez raison, les frelons guettent nos chéries en mode stationnaire en entrées ou sorties de ruche ou de cage sans problème. Tout ce qu’on réussi à obtenir c’est un stress supplémentaire de nos Apis Melifera…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page