Innovation

Voiture électrique : il invente un “régénérateur de batterie” qui utilise l’IA et l’apprentissage automatique

L’invention dénommée « The Battery Alchemist » d’Ancel Bhagwandeen, un chercheur de Trinité-et-Tobago, a été classée première en termes d’innovation climatique au concours mondial ClimateLaunchpad. Ce dernier met à l’honneur les idées d’entreprise écologique. Le chercheur a développé un système de régénération de batteries de véhicules électriques et hybrides.

Le mois dernier, Bhagwandeen a été admis comme faisant partie des demi-finalistes au niveau mondial. Son invention correspond au premier projet d’énergie verte de Trinité-et-Tobago à être toujours en course dans cette phase de la compétition. Le projet du chercheur fait aujourd’hui partie des 16 meilleurs du monde, et on sait qu’aucun autre pays des Caraïbes n’est encore jamais allé aussi loin en 10 ans. La compétition globale ClimateLaunchpad est financée par l’Union Européenne, la Bank of America, et d’autres organisations. Le grand gagnant du concours sera connu le 3 novembre prochain.

La raison derrière cette idée de régénérateur

Selon les explications de Bhagwandeen, le concept initial lui est venu à cause de l’augmentation du coût du remplacement des batteries sur les véhicules électriques. Il a aussi voulu créer des solutions technologiques indigènes en tant que modèle commercial. Bhagwandeen indique qu’il s’est concentré sur la seconde vie des batteries rechargeables et les efforts de reconditionnement. Ces batteries sont, en effet, devenues la base du stockage d’énergie de la société actuelle. On peut les trouver presque partout, dans les appareils portables, les véhicules électriques, et dans la plupart des solutions d’énergie renouvelable. Concernant les récompenses, Bhagwandeen a déclaré que la solution de régénération de batterie qu’il a développée auparavant avait déjà été récompensée trois fois: elle a été primée deux fois par le gouvernement de Trinité-et-Tobago, et une fois par le Caribbean Climate Innovation Centre. Récemment, sa solution a été reconnue par la convention BASEL dont le siège se trouve en Suisse. Selon le chercheur, le nouveau système destiné aux véhicules électriques et hybrides est l’évolution de cette précédente invention.

The Battery Alchemist, un dispositif de régénération de batterie de véhicule électrique hybride, inventé par Ancel Bhagwandeen.
The Battery Alchemist, un dispositif de régénération de batterie de véhicule électrique hybride, inventé par Ancel Bhagwandeen. Crédit photo : Daily Express

Comment fonctionne le nouveau système ?

D’après les explications de Bhagwandeen, le Battery Alchemist est un appareil portable, rentable et qui convient à la région des Caraïbes. Il nécessite peu de coût de formation ou de déploiement. Son utilisation va permettre une réduction de 80 à 90 %  des coûts de replacement des batteries pour voitures électriques, et il sera disponible vers la moitié de 2023. Le prix du petit modèle devrait avoisiner les 2 000 euros. Pour ce qui est du côté technique, le chercheur explique qu’il s’agit d’un appareil électronique qui utilise l’Intelligence Artificielle et l’apprentissage machine pour évaluer et réparer de manière électrochimique les batteries usagées. Le Battery Alchemist est fondé sur le principe de l’électro-sonification qui utilise le processus variable appelé impulsion pour décomposer et réparer les déséquilibres chimiques causant les défaillances progressives des batteries.

Du chemin à parcourir

Il reste encore du chemin à parcourir pour Bhagwandeen et son invention. Bien que le prototype ait été validé par l’UTT Engineering Faculty en 2020, sa tentative d’obtenir un financement pour créer un produit minimum viable a été refusée en août 2022 par le programme Future of Innovation du Caribbean Industrial Research Institute. Le chercheur a toutefois de l’espoir puisque sa création a reçu le soutien de plusieurs organisations internationales, ce qui lui a donné la motivation pour participer au concours ClimateLaunchpad. Bhagwandeen espère qu’il intéressera des investisseurs potentiels et des partenaires grâce à l’exposition offerte par l’événement.

Source
trinidadexpress.com

Lydie RABE

J'aime lire, m'informer et surtout partager les connaissances que j'ai acquises

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page