« Se déplacer plus vite qu’en avion », un nouveau record et un objectif de 1000 km/h pour ce train à très grande vitesse

La Chine aurait établi un nouveau record de vitesse avec un prototype d’Hyperloop. L’exploit aurait été réalisé lors d’un test sur une ligne d’essai de 2 km.

L’information a été rapportée par le South China Morning Post. D’après ce média chinois, la China Aerospace Science and Industry Corporation (CASIC) a déclaré avoir réalisé une percée significative dans le cadre du développement de son train à très grande vitesse. Concrètement, l’agence a révélé avoir établi un nouveau record de vitesse avec son prototype de train à sustentation magnétique très rapide, sans pour autant fournir des détails précis. Aucun chiffre n’a donc été publié. On sait par contre que les essais qui ont permis d’établir ce nouvel exploit se sont déroulés sur une nouvelle ligne d’essai longue de 2 km. Celle-ci se trouve à Datong, dans la province du Shanxi, en Chine.

Un nouveau record

Certes, nous ignorons la vitesse de pointe que l’Hyperloop chinois a atteinte lors de ce récent test, mais pour vous donner un ordre d’idée, sachez que le précédent record établi par la même équipe était de 623 km/h. Il a été réalisé en octobre 2023 par un prototype de train magnétique utilisant une technologie de lévitation magnétique supraconductrice à haute température. Bien sûr, la CASIC ne compte pas en rester là. Après cette première étape qui s’est déroulée avec succès, la Société chinoise des sciences et de l’industrie aérospatiale poursuivra bientôt les tests.

Il est loin le temps des bonnes vieilles locomotives à vapeur.
Il est loin le temps des bonnes vieilles locomotives à vapeur. Photo d’illustration non contractuelle. Crédit : Shutterstock

Se déplacer plus vite que l’avion

La seconde phase consistera notamment à tester l’engin dans un tube à vide de 60 km de long pour atteindre une vitesse cible de 1000 km/h. À terme, l’équipe prévoit de doubler cette performance. La version finale de l’Hyperloop chinois devrait ainsi pouvoir rouler à une vitesse qui dépasse celle des avions de ligne. Mais avant d’en arriver là, il faudra d’abord relever des défis techniques majeurs et surmonter de nombreux obstacles environnementaux et juridiques. N’oublions pas non plus que l’accélération élevée du train peut entrainer des problèmes de santé et des sensations d’inconfort chez les passagers.

Encore un long chemin à parcourir

Bref, le chemin à parcourir reste encore long et périlleux pour ce projet ambitieux chinois. Rappelons que la start-up américaine Hyperloop One, l’une des rares entreprises privées à s’intéresser à cette technologie futuriste, a fermé ses portes l’année dernière après avoir investi plus de 400 millions d’euros et passé près de 9 ans à développer son train de transport à grande vitesse reposant sur le principe de l’Hyperloop.

Un train ultramoderne lors d'une exposition au Japon.
Un train ultramoderne lors d’une exposition au Japon. Photo d’illustration non contractuelle. Crédit : Shutterstock

Ce fiasco met en évidence les immenses défis auxquels sont confrontés les projets de ce type. Quoi qu’il en soit, le nouveau record établi par la Chine signifie peut-être que les choses avancent dans le pays asiatique. Que pensez-vous de cette course de vitesse du transport ferroviaire ? Nous vous invitons à nous donner votre avis, vos remarques ou nous remonter une erreur dans le texte, cliquez ici pour publier un commentaire .

Plus de 900 000 abonné(e)s nous suivent sur les réseaux ! Pourquoi pas vous ? Abonnez-vous à notre Newsletter ou suivez-nous sur Google News et sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !
Source
scmp.com

Marc Odilon

J'ai rejoint Neozone en 2020. Avant de me lancer dans la rédaction web en 2014, j'ai suivi des études universitaires en gestion d'entreprise et en commerce international. Mon baccalauréat technique en mécanique industrielle m'a permis de me familiariser avec l'univers de la tech. Installateur de panneaux solaires et électronicien autodidacte, je vous fais découvrir tous les jours les principales actualités des nouvelles technologies. Curieux de nature et grand amoureux du web, je suis un rédacteur polyvalent et ma plume n'a pas de limites. Quand je ne travaille pas, je fais du jogging !

20 commentaires

  1. Bonjour, l’ensemble des photos utilisées pour illustrer cet article ne sont pas des trains chinois, mais des trains japonais de type Shinkansen situés au musée de Nagoya. De plus il semble surprenant que le record de 623km/h ait été établi sur une ligne de 10 mètres, comme vous l’écrivez. La ligne de 2km semble plus vraisemblable. bien à vous

    1. Tout à fait, ce sont des photos non contractuelles pour illustrer l’article.
      Le visuel prototype n’étant pas disponible ou pas autorisé à la publication.

  2. J’appelle ça faire un tour de manège. J’aime mieux vivre à moins grande vitesse et profiter du confort en ce régalent de paysage à moindre stress. Aujourd’hui la vie c’est ça……vite vite vite et vite vite vite. Ptigalop et awayyye par là!

  3. Encore une fois, se sont les Chinois qui réussissent. Malheureusement nous en Europe on prends beaucoup de retard. En espérant qu on arrivera à rattraper le retard. Mais avec les bobos écolos qui freinent la re-industrialisation et l’innovation technologique, il n’y a plus rien d’étonnant que l’Europe soit à la traîne

  4. Même 2 km semblent largement trop courts pour accélérer un train à 600 km/h puis l’arrêter à nouveau. Par exemple, un avion de ligne équipé des meilleurs freins possibles met plus d’un km pour freiner de 400 à 0. Il doit y avoir une erreur quelque part.

  5. Les coûts de construction et d’exploitation seront délirants.
    Après, si les Chinois veulent dépenser des milliards juste pour un record, après tout, c’est pas plus cher que les jeux olympiques.

    1. Bon, de rapide calcul montre qu’un train lancé a 1000km/h sur 2 km met 7,2 sec à les parcourir, or il faut déjà qu’il accélère, et aussi qu’il freine accessoirement
      Et au vu du peu d’informations qu’ils ont communiqué a côté, ca m’étonnerait pas que ce soit une fake news

  6. Cela n’a aucun avenir immédiat ! Le coup du changement d’infrastructures du ferroviaire vers le nouveau système est tout simplement exorbitant et anti-environnemental!

  7. Laissons les chinois investir dans ces recherches des sommes que nous n avons pas a dispositions et si cela vient a fonctionner nous copirons leur systeme . Il me semble que c est comme cela qu ils ont procede a notre encontre

  8. Sachant que les coûts de construction seront astronomiques pour permettre une telle vitesse de circulation, cette magnifique vitrine technologique est condamnée à servir de seule communication au PCC, avec, pourquoi pas, une petite connexion afin de faire voyager le gratin chinois …

    1. Bonjour
      La photo que vous publiez est-elle bien celle du prototype ? Car s’il circule dans un tube sous vide, quel serait l’intérêt de ce long nez aérodynamique ?

      1. Bonjour, ce sont des photos d’illustration non contractuelles qui ont été utilisées pour cet article.
        Les photos du prototype n’ont pas été autorisées pour une publication.

  9. La Chine où n’importe quel autre pays comme les États-Unis avec Elon Musk, ou n’importe qui d’autre, ne battent actuellement rien du tout en terme de record de vitesses, sans oublier qu’ils n’ont rien inventé.

    Le premier Train à très haute vitesse à avoir été opérationnel, et malheureusement abandonné à cause d’un conflit d’intérêts, fût l’AéroTrain du génie nommé Jean Bertin.
    l’AéroTrain avait déjà réussi a dépasser les. 1000 km/h établissant le record il y a déjà 50 ans.

    Jean Bertin avait atteint cette vitesse, pour démontrer aux critiques, et opposants à son projet, que son AéroTrain ne quitterait pas le sol de son rail en béton armé.

    Conclusion, la France avait déjà inventé l’hyperloop 50 ans avant tout le monde, grâce à Jean Bertin et son AéroTrain, un mélange d’avion et de train, glissant sur un cousin d’air pour éliminer tout contact et frictions avec le sol.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page