Tests

Le CBD pour lutter contre la dépression hivernale ? Le nouveau livre de Léa Ruellan

CBD, que faire avec ?, un livre de Léa Ruellan ou plutôt une véritable bible du CBD qui se lit comme un roman...

Depuis que la consommation du CBD est devenue légale en France, à condition que le taux de THC ne dépasse pas 0,3 %, les produits à base de ce dérivé du chanvre se multiplient et connaissent un engouement auprès de tous les publics. Avec le froid qui arrive, nous pouvons être sujets à ce que l’on appelle une dépression saisonnière qui se manifeste par un moral en baisse et une fatigue inattendue. En réalité, cette dépression saisonnière que l’on appelle aussi blues hivernal est due au manque de luminosité. Quand il fait beau et clair, la rétine reçoit la lumière et active la mélatonine, un neuromédiateur cérébral qui régule les cycles biologiques. Pour comprendre comment le CBD peut agir sur cette dépression saisonnière, nous nous sommes référés au nouveau livre de Léa Ruellan, intitulé “CBD que faire avec ?” Une petite bible du CBD qui nous apprend son histoire, ses utilisations et nous donne même quelques succulentes recettes à réaliser. Découverte.

Pourquoi le CBD agit sur l’humain ?

Le chanvre est une super-plante utilisée depuis des siècles pour se nourrir, se loger, se soigner et même s’habiller comme nous l’indique l’autrice de ce livre. Mais la découverte du système endocannabinoïde humain que nous possédons tous, est plutôt récente. Désormais, on sait pourquoi le CDB agit sur les humains, si auparavant l’on ne se basait que sur des suppositions. En 1988, une étude de la faculté de médecine de l’Université de Saint-Louis, aux États-Unis, révèle que les cerveaux des mammifères possèdent des récepteurs qui répondent aux cannabinoïdes. Il apparait alors que le système endocannabinoïde joue un rôle de régulateur sur l’humeur, la douleur, l’appétit et l’anxiété. En résumé, les récepteurs CB1 (système nerveux central) et CB2 (système immunitaire et gastro-intestinal) comme nos endocannabinoïdes et enzymes métaboliques forment notre système endocannabinoïde. Ce dernier synthétise non seulement nos endocannabinoïdes, mais également le CBD qui est aussi un endocannabinoïde, mais végétal. Par exemple, la prise de CBD réduit les facteurs de stress en agissant sur le CB1, et constitue un anti-inflammatoire en agissant sur le CB2.

Le CBD pour lutter contre la dépression hivernale.
Crédit photo : Nathalie Kleczinski pour Neozone

Le CBD et le blues hivernal

Avec notre explication précédente, vous savez désormais que le CBD agit sur notre système endocannabinoïde, et donc sur les récepteurs qui régissent le sommeil, l’appétit ou encore l’humeur. Dans le cas du blues hivernal, le CBD influence le taux de sérotonine, aussi appelée hormone du bonheur. Si le taux de sérotonine est trop important, l’individu peut ressentir des troubles dépressifs, le CBD va alors venir agir comme un antidépresseur naturel. Concrètement, il va augmenter la transmission d’un sous-type de récepteur de la sérotonine, la 5-HT1A, et aura une répercussion instantanée sur l’anxiété et les troubles de l’humeur. Mais il n’entraînera aucune dépendance comme le cas d’un antidépresseur chimique.

Le CBD pour une déprime hivernale, quel dosage et sous quelle forme ?

Le CBD est décliné en gélules, en tisanes, en fleurs ou en huiles. L’huile de CBD existe sous plusieurs formes (sublinguale, hydrosoluble, full spectrum, ou isolat). Chacune de ces huiles possède des propriétés spécifiques que nous vous invitons à découvrir à la page 69 du livre de Léa Ruellan. Pour traiter une dépression hivernale, les fleurs ou les huiles sublinguales peuvent être une bonne option. Les fleurs sont à faire infuser en tisane ou à cuisiner. Quant aux huiles, il suffit d’en déposer quelques gouttes sous la langue pour un effet tangible après 15 à 30 minutes environ. C’est le plus simple à utiliser et le plus facile à doser, particulièrement en suivant les conseils donnés dans le livre. À chaque type d’huile correspond un dosage particulier. Par exemple, de l’huile de CBD à 25 %, vous ingérez approximativement 10 mg de CBD dans une goutte. Les dosages recommandés sont situés entre 2.5 mg et 15 mg par jour pour une personne en bonne santé et de 20 à 40 mg par jour pour des douleurs chroniques (soit 4 gouttes d’une huile à 25 %). Quant aux troubles très importants, ou maladies très douloureuses (endométriose, fibromyalgie, etc.), 40 à 60 mg par jour est requis.

Et le CBD se cuisine aussi !

Dans le livre “CBD que faire avec”, nous avons fait une belle découverte : celle de la cuisine au CBD. Même si nous n’avons pas encore eu l’occasion de tester une recette, cela ne saurait tarder. Il est donc possible de faire des boissons (eau détox, café aux mille vertus), des sauces (mayonnaise au CBD), des plats (Huitres et sauce vierge au CBD) et bien sûr des desserts comme des brownies ou des cookies. Vous ne trouverez pas la recette du « Space Cake », car le CBD n’est pas un psychotrope. Un menu CBD pour Noël ? C’est possible, non seulement vous étonnerez vos invités, mais vous détendrez l’atmosphère !

Le CBD pour lutter contre la dépression hivernale.
Crédit photo : Nathalie Kleczinski pour Neozone

Notre avis sur le livre de Léa Ruellan

Lorsque l’on s’intéresse au CBD, ce livre est une véritable bible qui raconte l’histoire de la plante, parle de la législation sur tous les continents, explique les dosages, les formes de CBD, ses bienfaits, mais aussi ses dangers. Nous avons dévoré ce livre « bien-être » et appris de nombreuses choses sur ce produit qui est désormais légal sous conditions, mais qui gagne tout de même la méfiance de certains. À la toute fin du livre, quelques recettes pour des cosmétiques nous ont conforté dans l’idée que le chanvre était bien une super-plante. Vous pouvez suivre Léa Ruellan sur equilibre-cbd.com où vous retrouverez son livre, mais également des produits à base de chanvre 100 % naturel et fabriqués en France.

Ce que nous avons le plus aimé

  • Explications claires et détaillées sur l’univers du CBD.
  • Connaître l’histoire du chanvre, et donc du CBD. Ce qui permet de le dédiaboliser.
  • La complétude du livre qui n’oublie rien. De l’histoire à la posologie, en passant par les différents types de chanvres, il ne manque rien.
  • Enfin, nous avons des pistes pour consommer des fleurs autrement qu’en cigarette !

Ce que nous avons le moins aimé.

Difficile de trouver des points négatifs sur un livre qui nous a réellement intéressé. Allez, puisqu’il faut un point négatif, nous aurions apprécié quelques autres recettes de cosmétiques et de tisanes. Par ailleurs, plus de précisions sur les différents types de fleurs, puisque leurs différentes vertus dépendent de leurs variétés. Un petit cadeau de Noël à mettre sous le sapin ? Pensez à cette bible du CBD, elle pourrait en intéresser plus d’un et répondre à de nombreuses questions encore obscures sur le CBD ! Nous, on valide !

La bible du CBD, son histoire, ses vertus etc.

Facile à lire
Recettes inventives et appétissantes
Illustrations attractives

Tout savoir sur le CBD, c'est facile avec ce livre, et une façon de dédiaboliser ce produit, assez nouveau en France.

User Rating: Be the first one !

Cet article contient un ou plusieurs liens d'affiliation. Neozone.org touche une commission au pourcentage sur la vente des produits affiliés, sans augmentation de prix pour l'utilisateur. Pour plus d'informations consultez nos mentions légales.

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page