Auto / Moto

« C’est contagieux », l’achat d’une voiture électrique est influencé par un « effet de voisinage », affirme cette étude

Un nouveau rapport de Generation180 met en évidence les facteurs qui poussent à l’achat d’une voiture électrique. Apparemment, les automobilistes sont davantage susceptibles d’opter pour un véhicule de ce type, si leurs voisins en possèdent.

Le transport est une exigence de la vie moderne. Cependant, il s’agit aussi d’une importante source d’émission de gaz à effet de serre. Face aux problèmes environnementaux actuels, les véhicules thermiques deviennent obsolètes… L’électrique constitue ainsi la nouvelle tendance du marché automobile. Mais en plus de cet aspect écologique, il existe d’autres paramètres qui peuvent inciter les personnes à adopter une voiture électrique. C’est d’ailleurs ce que suggère un nouveau rapport de l’organisation américaine à but non lucratif Generation 180. Intitulé « Your Influence Matters : Peer Influence and EV Adoption », celui-ci révèle que la probabilité d’une personne à acheter un véhicule électrique est plus élevée, si ses voisins en conduisent un.

Des points chauds et des points froids

Pour déboucher sur cette conclusion, Generation 180 a examiné les nouvelles immatriculations de voitures électriques aux États-Unis au cours d’une période de cinq ans, de 2018 à 2022. L’organisation a constaté que la possession de véhicules électriques tendait à se concentrer dans des points chauds. Ce qui renforce l’hypothèse de l’influence d’un effet de voisinage sur les décisions des acheteurs. Pour déterminer lesdits points, les chercheurs ont mené une analyse géospatiale. En fonction du nombre d’immatriculations de VE par habitant, une zone géographique peut constituer un point chaud ou un point froid.

Les véhicules (comme la voiture Peugeot iON) doivent être équipés d'une prise CHAdeMO.
Les véhicules (comme la voiture Peugeot iON) doivent être équipés d’une prise CHAdeMO. Crédit photo : Shutterstock

L’importance des actions collectives

Fait intéressant, le rapport fait état de l’existence d’un effet de voisinage, même dans les régions à faible concentration d’immatriculations. Dans le cadre de cette étude, Generation 180 a collaboré avec S&P Global Mobility qui a notamment fourni les données relatives aux immatriculations. « Ce nouveau rapport montre à quel point l’influence personnelle d’un individu est vraiment importante lorsqu’il s’agit d’encourager les comportements en matière d’énergie propre, comme la conduite électrique. Et les actions collectives des individus peuvent s’additionner pour avoir un impact important », a déclaré Stuart Gardner, responsable du programme Electrify Your Life de Generation 180.

« Un effet de contagion bénéfique »

Il convient de noter que cette étude est la première du genre à analyser à grande échelle l’impact du voisinage sur les choix d’un automobiliste. Selon le rapport, le marché américain a connu une croissance moyenne des achats de VE de 328 % de 2018 à 2022. Cependant, une augmentation supérieure à cette moyenne a été enregistrée à Miami (571 %), New York (479 %), Charlotte (476 %), Philadelphie (426 %), Austin (377 %) et Los Angeles (357 %). « Ce rapport est le dernier en date à mettre en évidence le rôle d’un effet de contagion bénéfique. Contrairement à une pandémie, cette contagion peut amener les pairs et les voisins à s’influencer mutuellement pour adopter des technologies plus vertes », a expliqué Kenneth Gillingham, professeur d’économie à l’Université de Yale, dans le Connecticut. Plus d’infos : generation180.org.


Abonnez-vous à NeozOne sur Google News ou sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !
Source
techxplore.com

Marc Odilon

J'ai rejoint Neozone en 2020. Avant de me lancer dans la rédaction web en 2014, j'ai suivi des études universitaires en gestion d'entreprise et en commerce international. Mon baccalauréat technique en mécanique industrielle m'a permis de me familiariser avec l'univers de la tech. Installateur de panneaux solaires et électronicien autodidacte, je vous fais découvrir tous les jours les principales actualités des nouvelles technologies. Curieux de nature et grand amoureux du web, je suis un rédacteur polyvalent et ma plume n'a pas de limites. Quand je ne travaille pas, je fais du jogging !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page