Gaspard Forest, un ancien bûcheron contraint de ne plus exercer son métier, s’est lancé dans une lutte bénéfique : nettoyer les rivières de leurs déchets ! Une superbe initiative !

Il y a des initiatives personnelles qui méritent d’être mises en avant, surtout quand il s’agit de dépolluer la Nature. Ainsi Gaspard Forest, un ancien bûcheron contraint de ne plus exercer son métier à la suite d’une grave blessure s’est reconverti dans le nettoyage des rivières. Il officie dans l’agglomération grenobloise et il le fait, juste pour la Nature, de manière totalement bénévole !

Le collectif France Nature Environnement soutient le projet de Gaspard Forest comme de nombreuses actions de protection en France. Cet homme pensait y consacrer quelques heures chaque jour, afin de passer le temps en faisant une bonne action… Il y passe finalement toutes ses journées, tant les déchets sont nombreux et se multiplient chaque jour ! Impressionnant et tellement utile !


A lire également :  Un milliardaire Norvégien fait construire un navire qui collectera 5 tonnes de plastique par jour


Gaspard Forest fonctionne un peu sur le système du Trash Tag Challenge en photographiant chaque jour la montagne de déchets qu’il a récoltés sous les ponts ou aux abords des rivières iséroises !

Vidéo : Chaque jour, ce Grenoblois nettoie le lit des rivières en Isère

Selon le site France 3 Région Auvergne Rhône-Alpes qui l’a interrogé, il s’est fixé comme objectif de sensibiliser les élus et les habitants au fait que la pollution des océans dont on parle tant commence par la pollution des rivières qui charrient tous leurs détritus et plastiques vers le littoral !

En cherchant une idée de reconversion, ce citoyen exemplaire s’est sans doute trouvé une vocation et il lutte seul, contre une Nature envahie de déchets en tous genres…. Il a ainsi pu trouver un journal datant du 12 septembre 2000, des cannettes, de la ferraille à foison et un florilège de plastique… On se demande vraiment comment tant de choses peuvent être jetées dans la Nature !

Il ne reste plus qu’à espérer que l’action de Gaspard soit suivie d’effet et que d’autres bénévoles le rejoignent ou prennent le même genre d’initiatives… Puisque les pouvoirs publics n’agissent pas sur le fond même s’ils en parlent beaucoup, peut-être que des actes citoyens feront avancer les choses et nous rendront une Nature plus propre !

Photo de couverture de Ariene Studio / Shutterstock