imprimante 3D

Un jeune canadien de 12 ans invente un protège-oreilles imprimable en 3D pour soulager la douleur des soignants qui portent des masques toute la journée

Les élastiques des masques abîment les oreilles des soignants. Un jeune canadien, Quinn Callander fabrique des petites pattes en impression 3D qui permettent d'ajuster la longueur de l'élastique et de ne plus endommager les contours d'oreilles très sollicités en ce moment.

C’est désormais acté, le port de masques alternatifs est recommandé par les autorités sanitaires. Pourtant lorsqu’ils sont portés toute la journée, les élastiques blessent les oreilles. Pour les soignants qui n’ont pas le choix que de les porter, un jeune garçon a trouvé un excellent moyen de soulager leurs oreilles meurtries.

En imprimant en 3D de petites plaques réglables, les soignants peuvent y glisser les élastiques. Quinn Callander, un jeune scout canadien de seulement 12 ans répond à la demande d’un hôpital de sa région et fabrique désormais ces petites glissières hyper pratiques ! Et le plan est désormais en ligne… A vos imprimantes !

À LIRE AUSSI :
Les magasins de tissus rouvrent leurs portes... Et les files d'attente sont impressionnantes !

Les protège-oreilles de Quinn semblent simples et efficaces… Une petite patte crochetée qui permet d’ajuster les élastiques à la taille de chacun. Et des oreilles soulagées de ne plus avoir à porter les élastiques toute la journée. De nombreux soignants se plaignent de ne plus supporter les masques tant leurs oreilles souffrent… Tout comme leurs mains avec le gel hydroalcoolique d’ailleurs !

Ce dispositif peut également être d’un grand secours pour les personnes sourdes ou malentendantes et appareillées. Impossible de glisser l’élastique derrière l’oreille si elle porte un appareil de type ‘contour d’oreille’. Idem pour les personnes âgées dont la peau est fragilisée par les années. Plus simple à mettre que des élastiques et surtout beaucoup plus confortables.

Quinn answered a request from the local hospitals for help with creating more “ear guards” to help take the pressure off…

Publiée par Heather Roney sur Vendredi 3 avril 2020

Après les visières, les valves charlotte, vous pouvez désormais proposer autour de vous ces protège-oreilles qui ne pourront que rendre service aux soignants. Nous vous rappelons qu’il existe une réserve citoyenne d’impression 3D sur laquelle vous pouvez vous inscrire. Vous serez rapidement contacté par des établissements de soin pour confectionner des visières.

 

Via
Cyclope
Remarque : nous pouvons percevoir une commission lorsque vous achetez par le biais de liens sur notre site, sans frais supplémentaires pour vous. Cela n'affecte pas notre indépendance éditoriale. Pour en savoir plus, cliquez ici.
 

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page