Lyon : des dépistages Covid par le souffle… comme un éthylotest !

Des chercheurs au CNRS de Lyon ont mis au point la première machine de dépistage par le souffle... Un simple éthylotest et le résultat en 5 minutes... Bientôt partout en France ?

L’écouvillon au fond du nez ça vous parle ? Ce n’est évidemment pas très agréable mais c’est à l’heure actuelle le test covid-19 privilégié par l’Etat. Le fameux test PCR qui prend quelques secondes, mais qui demande un rendez-vous, puis l’attente des résultats. Dans certaines régions de France, il faut à minima 10 jours entre la prescription et le résultat !

Pourtant un test de dépistage pourrait être salvateur pour réduire le délai d’attente : « le test du souffle » ! Développé à Lyon par les docteurs Matthieu Riva et Christian George du CNRS, il semble très fiable… Son problème : la machine à elle-seule coûte 100 000€ !

La machine a été développé avec le CNRS, et la collaboration de l’IRCELYON (l’Institut de recherches sur la catalyse et l’environnement), l’INSERM (Institut national de la santé et de la recherche médicale) et l’ISA (Institut des sciences analytiques). L’objectif de ces tests d’un nouveau genre étant bien entendu de faciliter le diagnostic et de raccourcir les délais d’attente.

Les chercheurs détournent une machine pour contrôler la qualité de l’air en machine de test. Concrètement la machine analyse les différentes molécules présentes dans le souffle du patient. Mais ce n’est pas tout ! Cette machine, qui est une première mondiale, peut également détecter la provenance des molécules… Et ainsi évaluer la gravité de l’atteinte… Si le virus provient des cloisons nasales, mais pas des alvéoles pulmonaires, le gain de temps pour les soignants sera précieux  explique le site ra-sante! Et il ne faut que 5 minutes pour obtenir le résultat du test !

Actuellement à l’étude à l’Hôpital de la Croix Rousse de Lyon

Pascal MAILHOS, préfet de la région Auvergne-Rhône-Alpes, préfet du Rhône annonçait hier de nouvelles mesures restrictives pour limiter la propagation du coronavirus. Après plusieurs tests de patients dans les services d’infectiologie et de réanimation de La Croix Rousse, les chercheurs jugent les résultats fiables. Les personnes testées ne sont pas toutes porteuses de la Covid-19 sinon le test n’aurait aucune utilité.

Les médecins en charge de cette machine espère pouvoir proposer des tests fiables dès la fin du mois… Le coût de la machine reste cependant élevé, mais les chercheurs assurent que cette innovation pourrait à l’avenir permettre la détection par le souffle de nombreuses autres maladies comme le cancer du sein… Un véritable espoir pour la recherche médicale… Gagner du temps c’est sauver des vies dans ces cas-là !

Photo de couverture Gorodenkoff / Shutterstock
Plus de 900 000 abonné(e)s nous suivent sur les réseaux ! Pourquoi pas vous ? Abonnez-vous à notre Newsletter ou suivez-nous sur Google News et sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !

Nathalie Kleczinski

Passionnée de lecture et d'écriture, il était presque logique que je me tourne vers le métier de rédactrice/journaliste professionnelle. Écrire est une passion, un besoin et une manière de communiquer indispensables. Touche-à-tout de l'écriture, j'aime surtout écrire sur des sujets liés à l'environnement, mais aussi à ceux qui prodiguent des conseils, ou des astuces pour vous aider dans votre quotidien. Je suis une adepte des tests en tous genres, surtout s’ils permettent de créer, de faire des économies, ou d’utiliser des produits recycler ! Je voue également une véritable passion aux animaux et suis très sensible à leur bien-être et aux inventions qui peuvent améliorer leurs quotidiens. En revanche, je peux vite devenir cassante lorsqu’il s’agit de parler de maltraitance. Enfin, j’aime découvrir et faire découvrir de nouvelles inventions, de petites choses qui amélioreront notre quotidien, ou celui des personnes en situation de handicap, autre cause qui me tient à cœur. Bénévole dans une association liée à l’aide aux victimes d’accidents de la route, vous comprendrez aisément que cette cause me touche aussi et que j’estime primordial de mettre en avant tout ce qui peut améliorer cette sécurité routière et empêcher un décès supplémentaire sur la route. Ma devise : Carpe Diem, car la vie est courte, et qu'il faut transformer chaque instant en tranches de bonheur !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page