Innovation

Washington : le réseau de satellites StarLink fournit un accès internet aux intervenants d’urgence

En septembre 2020, des incendies ont ravagé l’Etat de Washington (Etats-Unis) qui s’est retrouvé coupé du monde. La société SpaceX est venue en aide aux habitants de cette région en leur fournissant une connexion internet via son réseau StarLink.

Les feux de forêt ont fait rage dans une grande partie de l’Etat de Washington au cours du mois de septembre 2020. En l’espace de 24 heures, 130 000 hectares sont partis en fumée. Des personnes ont perdu la vie et certains réseaux de communication ont été coupés.

Une partie des habitants de cette région s’est notamment retrouvée sans connexion internet. Pour résoudre ce problème, les services d’urgence de l’Etat de Washington ont fait appel à SpaceX. La société spatiale d’Elon Musk leur a offert de bonne grâce une connexion internet via son réseau de satellites StarLink.

À LIRE AUSSI :  SpaceX : la première mission habitée pourrait décoller en mai 2020 ?

SpaceX fait une exception pour les services d’urgence de l’Etat de Washington

SpaceX souhaite déployer une connexion internet à haut débit dans les zones reculées du globe. Pour y arriver, il compte sur sa constellation StarLink. Il s’agit d’un réseau de satellites comprenant actuellement 700 appareils.

Pour le moment, cette connexion n’est accessible qu’en test bêta fermé dans certaines régions des Etats-Unis et du Canada. Néanmoins, comme la situation l’exige, Elon Musk a accepté de faire une exception pour l’Etat de Washington.

Dans un tweet, le milliardaire sud-africain a déclaré qu’il faisait des services d’urgence et des zones qui n’ont pas accès à une connexion internet sa priorité. Il a alors offert sept terminaux StarLink en version bêta et commerciale aux services d’urgence de l’Etat de Washington.

Un temps de latence qui a surpris les utilisateurs

Richard Hall, responsable des télécommunications d’urgence de la division informatique du département militaire de l’Etat de Washington, s’est réjoui de l’aide offerte par SpaceX. On peut dire que cette intervention représente un énorme coup de pub pour StarLink. D’après Richard Hall, ce réseau serait facile à installer et aurait un temps de latence plus que satisfaisant.

À LIRE AUSSI :  CLO2 : Et si on plantait des arbres pour réduire l'empreinte carbone des infrastructures Web ?

« Je n’ai jamais mis en place un équipement satellite aussi rapide à installer et aussi fiable que StarLink. Il n’exige ni camion, ni remorque. Par le passé, j’ai pu passer quatre ou cinq heures avec un équipement satellite pour essayer d’obtenir une bonne connexion. Alors pour moi, c’est parfait. Qui plus est, j’ai vu des latences inférieures à 30 millisecondes de façon constante », a-t-il déclaré. Comparé au réseau traditionnel, le réseau StarLink afficherait une diminution de l’ordre de 150% du temps de latence.

Il est à noter que SpaceX a fourni ces terminaux StarLink gratuitement à l’Etat de Washington. « L’idée est que si nous les voulons à long terme, nous reviendrons à la table des négociations pour en discuter », a souligné Richard Hall.

Photo de couverture AlexLMX / Shutterstock

Andy RAKOTONDRABE

Il n’y a pas de réussites faciles ni d’échecs définitifs.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page