Insolite

Dry Dock : un ancien alcoolique ouvre un bar sans alcool pour lutter contre la solitude et la dépendance

Découvrez l'histoire du Dry Dock, le premier bar sans alcool à Weymouth, où la convivialité et la détente se savourent sans une goutte d'alcool.

En France, lorsque l’on ne boit pas une goutte d’alcool*, reconnaissons que nous passons pour des êtres étranges. D’ailleurs, les boissons sans alcool dans les bars se limitent souvent à des sodas ou à des cocktails classiques. Quant aux repas familiaux, rares sont ceux où l’alcool ne tient pas une place « de choix » sur la table ! Pour de nombreuses personnes, aucune goutte d’alcool ne pénètre dans leur corps, par choix et non par abstinence, et pourtant, chaque fois, elles sont sollicitées par « allez, un p’tit verre, ça ne peut pas te faire de mal » ! Et dans les apéros dinatoires ou « pot de l’amitié », il arrive même qu’il n’y ait que de l’alcool ! Dans la ville de Weymouth en Angleterre, Sam Watson, un ancien alcoolique, a ouvert le Dry Dock, le premier bar sans alcool qui fait un carton sur la toile et sur le terrain. Découverte.

Un pub sans alcool, quelle drôle d’idée ?

Cela peut sembler étrange, mais lorsque l’on ne boit pas d’alcool et à fortiori lorsqu’il s’agit d’un abstinent, donc un ancien alcoolique, il est difficile de sortir boire un verre sans être sollicité. L’idée du Dry Dock est donc, avant tout, de proposer un endroit où les personnes abstinentes ou qui luttent contre l’alcoolisme puissent se retrouver pour partager un verre. Comme le feraient finalement ceux pour qui l’alcool n’est pas un « problème ». Sam Watson a eu l’idée de ce pub sans alcool lorsqu’il s’est rendu compte, en tant qu’ancien alcoolique, qu’il n’y avait aucun endroit où aller le soir, dans lequel l’on ne servait pas d’alcool. Il a donc créé sa propre enseigne !

Une gamme de bières blondes, de vins et de spiritueux sans alcool.
Une gamme de bières blondes, de vins et de spiritueux sans alcool. Crédit photo : Dry Dock (capture d’écran Facebook)

Un pub oui, mais pas comme les autres

En réalité, Dry Dock est une société d’intérêt collectif lancée le 5 août dernier, qui vient en aide aux personnes qui luttent contre les problèmes de santé mentale, la solitude et la toxicomanie. Dans ce pub, nous retrouvons tous les accessoires d’un bar classique comme le jeu de fléchettes, le billard ou encore un jukebox. Et ça marche ! « L’accueil que nous a réservé notre communauté a été absolument phénoménal : le nombre de personnes qui ont franchi la porte et les réactions positives que nous avons eues ont été incroyables », confie l’heureux propriétaire à la BBC. Le succès est si grand que le pub peut désormais ouvrir tous les jours et qu’il fait le plein de consommateurs quotidiennement. Certains clients, qui ne sont ni alcooliques ni abstinents, poussent aussi la porte pour découvrir ce lieu inédit. Denise, une cliente du pub, explique simplement qu’il est très agréable de venir dans un pub sans se sentir obligé de consommer de l’alcool.

Quelques chiffres sur l’alcoolisme en France

Selon les informations fournies par le Baromètre de Santé publique France pour l’année 2020, il a été observé que 23,7 % de la population âgée de 18 à 75 ans dépassait les seuils recommandés de consommation d’alcool. Notamment, il ressort que les hommes étaient plus enclins à des consommations à risque, avec 33,5 % d’entre eux dépassant ces repères, tandis que chez les femmes, ce taux était de 14,9 %. Rappelons pour terminer que la surconsommation d’alcool est responsable de 30 % de la mortalité routière. À quand un bar sans alcool en France ? L’idée est géniale, non ? Plus d’informations : drydock.org.uk. Que pensez-vous de cette initiative ? N’hésitez pas à partager votre avis, vos remarques ou nous signaler une erreur dans le texte, cliquez ici pour publier un commentaire .

*L’alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération. En France, la vente d’alcool est interdite aux mineurs de moins de 18 ans.


Abonnez-vous à NeozOne sur Google News ou sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !
Source
Dailymail.co.uk

Nathalie Kleczinski

Passionnée de lecture et d'écriture, il était presque logique que je me tourne vers le métier de rédactrice/journaliste professionnelle. Écrire est une passion, un besoin et une manière de communiquer indispensables. Touche-à-tout de l'écriture, j'aime surtout écrire sur des sujets liés à l'environnement, mais aussi à ceux qui prodiguent des conseils, ou des astuces pour vous aider dans votre quotidien. Je suis une adepte des tests en tous genres, surtout s’ils permettent de créer, de faire des économies, ou d’utiliser des produits recycler ! Je voue également une véritable passion aux animaux et suis très sensible à leur bien-être et aux inventions qui peuvent améliorer leurs quotidiens. En revanche, je peux vite devenir cassante lorsqu’il s’agit de parler de maltraitance. Enfin, j’aime découvrir et faire découvrir de nouvelles inventions, de petites choses qui amélioreront notre quotidien, ou celui des personnes en situation de handicap, autre cause qui me tient à cœur. Bénévole dans une association liée à l’aide aux victimes d’accidents de la route, vous comprendrez aisément que cette cause me touche aussi et que j’estime primordial de mettre en avant tout ce qui peut améliorer cette sécurité routière et empêcher un décès supplémentaire sur la route. Ma devise : Carpe Diem, car la vie est courte, et qu'il faut transformer chaque instant en tranches de bonheur !

Un commentaire

  1. Je trouve cet endroit vraiment génial pour les alcooliques qui veulent s’abstenir et aussi les gens comme moi qui ne boivent pas par choix , de pouvoir se retrouver dans un lieu comme celui-ci.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page