Est-ce qu’un poêle à granulé (pellets) peut prendre feu ?

Découvrez la vérité sur les risques d'incendie liés aux poêles à pellets. Spoiler : ce n'est pas aussi effrayant que vous pourriez le penser !

La filière du granulé de bois est en pleine expansion. En effet, aujourd’hui plus de 1.7 million de foyers français sont équipés, comme le révèle le site Propellet. Des équipements qui font que « les niveaux de consommation ont doublé en 5 ans et ont atteint les 2.5 millions de tonnes consommées en 2022 ». Si le poêle à pellets est largement plébiscité, c’est parce qu’il est un chauffage écologique, économique et qu’il bénéficie aussi des aides de l’État dans le cadre de la transition énergétique. Certains hésitent encore et s’interrogent sur les potentiels risques liés à l’utilisation d’un poêle à pellets. Par exemple, un poêle à pellets peut-il provoquer un incendie ? Où dégager du monoxyde de carbone ? Voici un éclairage sur les risques d’utiliser un poêle à pellets, vous constaterez qu’ils sont assez minimes au regard des bénéfices qu’il est possible d’en tirer. C’est parti.

Un poêle à pellets peut-il provoquer un incendie ?

La réponse à cette question est formelle : c’est NON ! Un poêle à granulés, comme un poêle à bois ou un insert, ne peut jamais prendre feu lui-même. Les matières utilisées pour les concevoir sont spécialement conçues pour résister au feu évidemment, et l’appareil est à l’abri de toute « flambée » inopinée.  Bien entendu, le risque zéro n’existe pas, mais il serait étonnant que votre poêle prenne feu. Cependant, attention, si le poêle présente des malfaçons, il a déjà été constaté un embrasement du réservoir. Le problème étant que ces malfaçons sont indétectables à l’installation, et qu’elles sont, par conséquent, totalement imprévisibles.

Un poêle à pellets peut-il déclencher un incendie ?
Un poêle à pellets peut-il déclencher un incendie ? Photo d’illustration non contractuelle. Crédit : Shutterstock

Pourquoi certains incendies sont causés par des poêles ?

Comme nous venons de vous l’expliquer, l’appareil lui-même ne prendra pas feu, en revanche, il peut être à l’origine d’un incendie. Ce dernier sera causé par un mauvais entretien du poêle et surtout du conduit d’évacuation. Si ce dernier n’est pas, comme c’est obligatoire, ramoné une fois par an par un professionnel, les suies collées sur le conduit peuvent s’embraser. C’est donc le brûlage des suies qui conduit à un départ de feu : le feu de cheminée ! Pour éviter ce sinistre, plusieurs points sont à vérifier :

  • Nettoyage du conduit d’évacuation par ramonage mécanique une fois par an, puis avec un ramonage chimique, ou via un kit de ramonage.
  • Vérification et le nettoyage de l’échangeur et du creuset
  • Vérification du moteur d’extraction des fumées
  • Vérification du brûleur
  • Nettoyage fréquent du poêle dans sa totalité : vitre, tiroir à cendres, etc.

Le poêle à pellets peut-il provoquer une intoxication au monoxyde de carbone ?

Pour répondre à cette question, il faut d’abord savoir que plus vos pellets seront humides, et plus ils dégageront des fumées nocives, responsables des émissions de monoxyde de carbone. L’humidité des pellets peut entraîner des conséquences sur ces émissions, bien que généralement, les poêles soient parfaitement étanches. Cependant, nous revenons encore, et toujours au conduit d’évacuation, qui, s’il est obstrué, peut provoquer un refoulement des fumées. Le monoxyde de carbone produit par le bois ne pourra plus s’évacuer par le conduit et sera donc renvoyé vers le foyer. Pour éviter ce rejet de monoxyde de carbone, gaz inodore et incolore, qui provoque près de 100 décès chaque année, il est recommandé de vous équiper d’un détecteur. De plus, vérifiez toujours que le joint de votre porte soit en parfait état et remplisse sa fonction d’étanchéité. Avez-vous déjà été victimes de malfaçons sur votre poêle à pellets ? Donnez-nous votre avis, ou partagez avec nous, votre expérience. Merci de nous signaler toute erreur dans le texte, cliquez ici pour publier un commentaire .

Plus de 900 000 abonné(e)s nous suivent sur les réseaux ! Pourquoi pas vous ? Abonnez-vous à notre Newsletter ou suivez-nous sur Google News et sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !

Nathalie Kleczinski

Passionnée de lecture et d'écriture, il était presque logique que je me tourne vers le métier de rédactrice/journaliste professionnelle. Écrire est une passion, un besoin et une manière de communiquer indispensables. Touche-à-tout de l'écriture, j'aime surtout écrire sur des sujets liés à l'environnement, mais aussi à ceux qui prodiguent des conseils, ou des astuces pour vous aider dans votre quotidien. Je suis une adepte des tests en tous genres, surtout s’ils permettent de créer, de faire des économies, ou d’utiliser des produits recycler ! Je voue également une véritable passion aux animaux et suis très sensible à leur bien-être et aux inventions qui peuvent améliorer leurs quotidiens. En revanche, je peux vite devenir cassante lorsqu’il s’agit de parler de maltraitance. Enfin, j’aime découvrir et faire découvrir de nouvelles inventions, de petites choses qui amélioreront notre quotidien, ou celui des personnes en situation de handicap, autre cause qui me tient à cœur. Bénévole dans une association liée à l’aide aux victimes d’accidents de la route, vous comprendrez aisément que cette cause me touche aussi et que j’estime primordial de mettre en avant tout ce qui peut améliorer cette sécurité routière et empêcher un décès supplémentaire sur la route. Ma devise : Carpe Diem, car la vie est courte, et qu'il faut transformer chaque instant en tranches de bonheur !

Un commentaire

  1. Feu de cheminée sur un poêle Harman neuf installé en novembre 2023…et émission de fumées dans mon habitation …
    Sortie de la cheminée bouchée par des dépôts de suies.
    Mon installateur cherche une solution mais puis je encore faire confiance en cette marque dont les chauffages sont facturés plus de 6000€ ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page