Environnement

Un jeune couple de passionnés va lever les voiles pour un transatlantique destiné à sensibiliser à la pollution au plastique

Constance et Clément vont bientôt prendre le départ pour une traversée de l'Atlantique autonome et zéro déchet... Leur but : sensibiliser les populations de l'arc antillais au drame du plastique dans les océans

Constance de Roquefeuil et Clément Gastinne sont jeunes et beaux, et ils vont partir à bord d’un voilier autonome et sans déchets pendant un an… Leur but : sensibiliser les populations des Antilles à la réduction des déchets plastiques et alimentaires.

Alors qu’ils auraient dû partir à la fin de l’été, l’épidémie de Covid-19 qui sévit a retardé leur départ. Ils partiront donc à la mi-novembre, direction l’arc antillais (Guadeloupe, Martinique, Cap Vert etc…). Pour réaliser leur périple, ils ont acheté un Oceanis 40 de douze mètres, et l’ont aménagé de manière qu’il soit le plus autonome possible. Présentation de ce beau projet !

En 2019, alors que Constance et Clément voyagent au Cambodge, ils prennent conscience de la dramatique pollution des océans. Leur île paradisiaque révèle des déchets plastiques monstres, notamment lors de sortie plongée. Se sentant impuissants, ils décident de créer leur association (Greensailing) et mettent en place leur projet de voilier autonome et zéro déchet.

L’équipement du voilier

Concrètement, le voilier se transforme grâce à des matériaux écoresponsables. Il dispose désormais d’un système de désalinisation pour ne pas emporter de bouteilles plastiques. Des panneaux solaires, un hydro générateur et une voile photovoltaïque feront avancer le bateau !

À LIRE AUSSI :  Quelques idées cadeaux "responsables" pour un Noël Zéro Déchet !

https://www.instagram.com/p/CF10KYXgn83/

Quant à la nourriture, 40 bocaux préparés par Constance seront embarqués, tout comme des cannes à pêche… Et deux poules rousses, non pas pour les manger, mais pour leurs œufs et surtout pour qu’elles puissent se nourrir de leurs déchets organiques. Les produits cosmétiques ou de nettoyage seront tous en vrac ou fabriqués maison.

Le coût du projet

Le projet de Constance et Clément coûte 203 000€, ils ont déjà investi toutes leurs économies ! Une campagne de financement participatif sera lancée à la fin du mois d’octobre pour réaliser leur ultime projet : sensibiliser les populations sur place !

Un voyage « utile »

Au-delà de l’expérience humaine, les deux skippers réaliseront des relevés scientifiques pour RIEM (Réseau Initiatives des Eco-explorateurs de la Mer). Une fois la traversée effectuée, des missions de sensibilisations auprès des enfants les attendront. Ils espèrent pouvoir mener des campagnes de nettoyages citoyens, expliquer comment trier ses déchets, comment acheter mieux etc… Ce projet baptisé « La part du colibri » est le départ de deux passionnés de voile et d’écologie… On ne peut que leur souhaiter bon vent !

À LIRE AUSSI :  Besoin d'un dépaysement total ? Voici 5 endroits à visiter en France (ranger les passeports) !

https://www.instagram.com/p/CBMMHabApIY/

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page