Innovation

L’hydrolienne Française P66 de Guinard Energies Nouvelles est désormais opérationnelle en Afrique

La start-up brestoise Guinard a installé son hydrolienne P66 au Togo. Découvrez les principaux atouts de cette turbine qui possède une puissance de plus de 3 kW.

Implantée au Technopôle Brest Iroise, à Plouzané, Guinard Énergies Nouvelles est l’une de ces entreprises qui s’intéressent de près au secteur de l’hydrolien. Elle conçoit des turbines adaptées aussi bien à un usage dans un cours d’eau qu’en milieu marin. L’une d’entre elles, le P66 répond justement à cette caractéristique et a récemment été installé dans un petit village togolais. Doté d’un rotor accusant un diamètre de 66 cm, ce modèle possède une puissance nominale de 3,5 kW. S’il a été choisi pour équiper le village de Gbandidi, près de la frontière entre le Togo et le Bénin, c’est parce qu’il est assez puissant pour subvenir aux besoins en électricité de quelques foyers.

Une installation hybride

L’installation au Togo a été réalisée à la fin de l’année dernière en collaboration avec Reusch Energietechnik, sous l’égide du consortium germano-togolais CIREG. A noter qu’elle devait être menée plus tôt, mais avait pris du retard en raison de la crise sanitaire engendrée par la Covid-19. L’hydrolienne Guinard P66 est immergée sur le fleuve Mono. Pour assurer que l’électricité produite soit suffisante pour les ménages, le système a été couplé à une infrastructure photovoltaïque de 7 kW et à une flotte de batterie totalisant une capacité de 20 kWh. Après tout, l’installation dans son ensemble est censée permettre à la population d’accéder à l’électricité pendant toute l’année.

Togo : Mise en service d’une nouvelle hydrolienne P66 pour l’électrification de Gbandidi
Crédit photo : Guinard Energies Nouvelles

Facile à exploiter et à entretenir

“Ce modèle pour rivières et pour estuaires permet de subvenir aux besoins d’un petit village dans le cadre d’un système de production électrique hybride. Compte tenu du coût d’électricité, des impacts, de la performance, de la facilité d’installation, cette technologie est la meilleure solution pour l’électrification rurale à proximité d’une rivière, passe, ou d’un estuaire. (…) Très attendue par la population qui a participé activement à toutes les étapes de la construction, la plateforme, alimentée par un ensemble photovoltaïque (7 kWc), d’une hydrolienne Guinard Energies P66 (3.5 kW) et un parc de batteries à eau salée (20 kWh) a été mise en service après 3 semaines de travaux.” Guinard Energies Nouvelles

Pour le couplage des deux sources d’énergie, les techniciens ont utilisé un convertisseur Guinard Energies Nouvelles C66. Cet appareil hybride a une puissance de 6 kW. Outre ces équipements, l’installation comprend un bras de déport et un mono flotteur afin de permettre à quiconque, c’est-à-dire même à une personne sans aucune compétence technique, d’assurer les opérations de mise en marche et d’entretien de la turbine. On soulignera aussi le fait que les équipes de Guinard et de Reusch Energietechnik ont prévu deux conteneurs de 20 pieds chacun. Ceux-ci sont munis d’un espace conçu pour gérer la production. Ils comprennent aussi un compartiment abritant des réfrigérateurs ainsi que des bornes de recharge.

“ce convertisseur de régulation et de conversion couplé à une hydrolienne Poseide 66, permet de tirer le maximum du potentiel de votre hydrolienne et de gérer au mieux les fluences d’énergie. Capable d’accueillir une source de production auxiliaire (photovoltaïque, petit éolien) ainsi qu’un parc de stockage par batteries, le convertisseur C66 Hybride 2.6 répondra à toutes vos situations de production: site isolé, raccordé réseau, autoconsommation partielle ou totale.” Guinard Energies Nouvelles

Un coût raisonnable

D’après l’entreprise brestoise, son hydrolienne nécessite un niveau d’eau minimum de 1,5 m. Quant au débit, celui-ci doit être supérieur à 1,2 m/s. La pleine puissance est obtenue à partir d’une vitesse d’eau de 3 m/s. Il s’agit donc d’une turbine qui n’a pas besoin d’un grand cours d’eau pour fonctionner, d’autant qu’elle mesure 1500 x 1000 x 1000 mm pour un poids de moins de 100 kg.

À LIRE AUSSI :
Des étudiants inventent un arbre à énergie propre et remporte 10 000 dollars pour leur innovation

L’autre avantage de cette hydrolienne réside au niveau du coût de l’électricité produite. Selon Guinard, celui-ci se situe entre 15 et 30 cts €/kWh. Cela en fait une source d’énergie plus compétitive par rapport, notamment, aux groupes électrogènes. Plus d’infos : guinard-energies.bzh

L'hydrolienne P66 Guinard Energies Nouvelles
Crédit photo : Guinard Energies Nouvelles
Une hydrolienne pour éclairer le Togo
Crédit photo : Guinard Energies Nouvelles

Marc Odilon

Tout ce qui touche de près ou de loin à l'High-tech me fascine !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page