Cette manipulation de 5 min sur le réservoir de vos toilettes permet d’économiser beaucoup d’eau

Il est caché dans votre réservoir ! Pourtant, mal réglé, il peut être responsable d'un certain gaspillage d'eau !

Dans vos toilettes, caché dans le réservoir de la chasse d’eau, se trouve un petit accessoire qui peut parfois s’avérer très récalcitrant ! Cet accessoire doit être bien réglé, car il peut être responsable d’un gaspillage d’eau. Ceux qui ne sont pas bricoleurs ne savent probablement pas que le flotteur de chasse d’eau a une certaine importance dans notre gestion de l’eau potable. En France, nous utilisons 150 l d’eau par personne et par jour, une consommation importante qu’il est primordial de réduire. Sécheresses annoncées, réchauffement climatique, l’économie d’eau doit devenir un réflexe pour chacun d’entre nous. Mais qu’est-ce qu’un flotteur de chasse d’eau ? Et comment le régler pour économiser ? On va tout vous expliquer.

Un flotteur de chasse d’eau, qu’est-ce que c’est ?

Un flotteur de chasse d’eau est un dispositif mécanique qui régule la quantité d’eau qui entre dans le réservoir de la chasse d’eau des toilettes. Il est généralement constitué d’un petit ballon en caoutchouc ou en plastique qui flotte à la surface de l’eau du réservoir de chasse d’eau. Lorsque ce dernier est rempli d’eau, le flotteur remonte avec l’eau, fermant ainsi la vanne d’admission d’eau et empêchant l’eau de continuer à s’écouler dans le réservoir. Lorsque la chasse d’eau est actionnée, l’eau descend et le flotteur également, permettant à l’eau de s’écouler de nouveau dans le réservoir pour un nouveau remplissage. Le flotteur de chasse d’eau est donc essentiel pour que les toilettes fonctionnent. En nous épargnant les fuites d’eau, il nous permet de mieux économiser cette dernière.

Le système de chasse d'eau d'un WC.
Le système de chasse d’eau d’un WC. Photo d’illustration non contractuelle. Crédit : Shutterstock

Les WC, de gros consommateurs d’eau ?

Pour économiser de l’eau dans les toilettes, la meilleure solution efficace est de les relier à un récupérateur d’eau de pluie enterré. Malheureusement, tout le monde n’a pas la possibilité de réaliser cette installation. Il existe aussi quelques astuces comme récupérer l’eau froide de la douche, pour ensuite la verser dans la chasse d’eau. Toutefois, cela n’est vraiment pas assez commode. Une chasse d’eau consomme de 6 à 9 litres d’eau à chaque fois, de l’eau potable, rejetée dans les égouts ! Si l’on considère que l’on passe aux toilettes 4 à 5 fois par 24 heures, l’addition est lourde à la fin de l’année. Certains systèmes à double débit permettent de choisir entre 3 litres pour la petite commission, et 6 à 9 litres pour la grosse commission. Pour réduire votre consommation, il est aussi possible de glisser une brique dans le réservoir, mais il faut aussi régler votre flotteur de chasse d’eau.

Comment régler le flotteur de chasse d’eau ?

Il existe plusieurs modèles de flotteurs qui ne règlent pas de la même façon. Les plus anciens disposent d’une tige métallique et d’une boule en polystyrène qui, une fois descendue, ouvre l’arrivée d’eau. Pour régler ce type de flotteur, il faut agir sur la tige métallique en la pliant légèrement vers le bas. L’arrivée d’eau se coupera ainsi plus tôt. Les modèles les plus modernes sont tous en plastique, souvent rouge, et le flotteur se règle à l’aide d’une longue vis. Ils sont assez simples à régler, puisqu’il suffit de faire monter ou descendre le flotteur sur la tige pour gérer le déclenchement du remplissage. Nous avons ce type de flotteur et il est réglé à la moitié du réservoir, une position  amplement suffisante pour une chasse d’eau ! Prudence, cette petite chose est cependant assez fragile, il faudra éviter la brutalité lors du réglage ! Par ailleurs, vous trouverez de nombreux tutoriels sur YouTube. Retrouvez les flotteurs de chasse d’eau sur Castorama, Amazon ou Leroy Merlin.

Les inventions pour réduire l’eau de son réservoir de WC

Le sac économiseur d’eau

Sachez qu’il existe également des accessoires innovants pour réduire le volume d’eau du réservoir. Le premier est le sac économiseur d’eau. Il s’agit d’un petit sachet qui, de par son volume, va réduire la quantité d’eau dans le réservoir des toilettes. Le dispositif est enfantin à mettre en place. Il contient environ un litre et se place directement dans le réservoir. Avec ce dispositif, vous pouvez espérer économiser jusqu’à 2 l par chasse d’eau tirée. Le sac WC coûte en général un peu moins de 10 €. Un investissement ridicule qui permet de faire de belles économies. Retrouvez le sac économiseur sur Amazon.

Le sac économiseur d'eau
Le sac économiseur d’eau. Crédit photo : Niagara (capture d’écran Amazon)

L’économiseur d’eau de réservoir

Il est possible d’optimiser votre consommation d’eau avec un économiseur d’eau de réservoir. Le dispositif s’installe en trente secondes. Il suffit d’installer le mécanisme sur votre chasse d’eau pour économiser 1,5 l d’eau à chaque tirage. L’appareil interrompt l’écoulement d’eau lorsque vous relâchez la tirette du WC. Une solution pratique et efficace pour réduire votre consommation d’eau de 30 % à chaque chasse. Retrouvez l’économiseur d’eau de réservoir sur Amazon.

Économiseur d'eau WC pour réservoir de Chasse
Économiseur d’eau WC pour réservoir de Chasse. Crédit photo : Cornat (capture d’écran Amazon)

L’astuce (low tech) de la bouteille d’eau

Si vous mettez une bouteille d’eau pleine au fond de votre réservoir de chasse d’eau, cela réduira la quantité d’eau contenue dans celui-ci. En conséquence, lorsque vous tirez la chasse d’eau, seulement 7,5 l d’eau seront utilisés au lieu des neuf litres habituels. Cela signifie que vous économiserez 1,5 l d’eau à chaque chasse d’eau.

Plus de 900 000 abonné(e)s nous suivent sur les réseaux ! Pourquoi pas vous ? Abonnez-vous à notre Newsletter ou suivez-nous sur Google News et sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !
Source
Izi-by-edf.fr

Nathalie Kleczinski

Passionnée de lecture et d'écriture, il était presque logique que je me tourne vers le métier de rédactrice/journaliste professionnelle. Écrire est une passion, un besoin et une manière de communiquer indispensables. Touche-à-tout de l'écriture, j'aime surtout écrire sur des sujets liés à l'environnement, mais aussi à ceux qui prodiguent des conseils, ou des astuces pour vous aider dans votre quotidien. Je suis une adepte des tests en tous genres, surtout s’ils permettent de créer, de faire des économies, ou d’utiliser des produits recycler ! Je voue également une véritable passion aux animaux et suis très sensible à leur bien-être et aux inventions qui peuvent améliorer leurs quotidiens. En revanche, je peux vite devenir cassante lorsqu’il s’agit de parler de maltraitance. Enfin, j’aime découvrir et faire découvrir de nouvelles inventions, de petites choses qui amélioreront notre quotidien, ou celui des personnes en situation de handicap, autre cause qui me tient à cœur. Bénévole dans une association liée à l’aide aux victimes d’accidents de la route, vous comprendrez aisément que cette cause me touche aussi et que j’estime primordial de mettre en avant tout ce qui peut améliorer cette sécurité routière et empêcher un décès supplémentaire sur la route. Ma devise : Carpe Diem, car la vie est courte, et qu'il faut transformer chaque instant en tranches de bonheur !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page